Le gouvernement Trump a nié samedi avoir tiré une conclusion définitive au sujet de la mort de l’écrivain saoudien Jamal Khashoggi.

Affaire Khashoggi: Washington nie avoir tiré une conclusion définitive

WASHINGTON — Le gouvernement Trump a nié samedi avoir tiré une conclusion définitive au sujet de la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Après une discussion téléphonique entre le président Donald Trump, son chef de la diplomatie et le directeur de la CIA, le département d’État a publié un communiqué affirmant que «les informations récentes voulant que le gouvernement américain ait tiré une conclusion définitive sont erronées».

Selon les services de renseignements américains, le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman a ordonné le meurtre au consulat d’Arabie saoudite en Turquie, a dit un responsable américain au courant de cette évaluation. L’officiel n’a pas été autorisé à discuter de l’affaire publiquement. La conclusion a été rapportée pour la première fois par le Washington Post.

Le gouvernement saoudien a rejeté cette conclusion.

Heather Nauert, porte-parole du département d’État, a déclaré que le gouvernement américain était «déterminé à tenir pour responsables tous ceux qui ont participé au meurtre de Jamal Khashoggi».

«(Il reste) de nombreuses questions sans réponse concernant le meurtre», a-t-elle ajouté.

Avant son départ pour la Californie, M. Trump a dit aux journalistes que le prince héritier saoudien avait raconté à son gouvernement qu’il n’avait joué aucun rôle dans le meurtre. Il a toutefois fait remarquer que l’Arabie saoudite était «un allié vraiment spectaculaire au chapitre des emplois et du développement économique»».

«Je dois prendre en compte beaucoup de choses (avant de décider des mesures à prendre contre le royaume).»