Les cheminées d'équilibre sont éclairées grâce à 13 projecteurs sur le toit de la centrale et au sol contenant des millions de lumières DEL.

«Moment historique» à Masson-Angers

Les cheminées d'équilibre de la centrale hydroélectrique d'Énergie Brookfield à Masson-Angers seront éclairées de façon permanente pour les 25 prochaines années.
L'illumination des gigantesques tours jumelles a été qualifiée de « moment historique » par les dignitaires lors d'une célébration à laquelle ont participé un millier de personnes, samedi soir.
Les cheminées font partie du paysage de Masson-Angers depuis 85 ans. 
Pour Isabelle Chaput, présidente de la Corporation de développement touristique Basse-Lièvre (CDTBL), l'événement se voulait un moyen de faire connaître les cheminées d'équilibre. Celles-ci sont reliées au barrage Rhéaume, situé en amont sur la rivière du Lièvre.
« C'est un patrimoine industriel, a précisé Mme Chaput. On veut faire connaître l'histoire des cheminées d'équilibre et leur redonner leurs lettres de noblesse puisque c'est le pôle économique de notre secteur depuis 1933. C'est donc de mettre bien en valeur ce joyau du patrimoine ».
Les anges-gardiennes de ce secteur de l'Est de Gatineau sont éclairées grâce à 13 projecteurs sur le toit de la centrale et au sol contenant des millions de lumières DEL. Les changements de couleur se feront doucement, question de sécurité pour la circulation automobile. 
Le conseiller municipal du district de Masson-Angers, Marc Carrière, a souligné l'importance pour chacune des régions de mettre en valeur ses richesses.
« L'illumination des cheminées d'équilibre d'Énergie Brookfield a une valeur importante en raison de leur histoire, de la façon dont elles ont été construites et de la période où elles ont été construites, soit dans les années 1930. Elles sont toujours fonctionnelles. C'est un coup de génie de l'époque », a expliqué le conseiller Carrière.
Les cheminées seront aussi illuminées au gré des saisons et des événements, comme le rouge et le vert à Noël, par exemple. Cet automne, les tours ne seront pas éclairées pendant environ deux mois puisque la toiture de la centrale doit être refaite.
La soirée de samedi, qui avait lieu dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, a été animée par le spectacle du groupe Disco Fever Experience. Cette troupe de l'Outaouais a fait danser les gens avec leur interprétation de succès des années 1970. Les gens écoutaient la musique diffusée sur la bande FM avec des écouteurs. C'est pour cette raison que le spectacle a été intitulé Lumière et son du silence. Plusieurs personnes ont apprécié l'expérience de ce spectacle zéro décibel puisque ça leur permettait de tenir des conversations sans crier. Ceux qui portaient les écouteurs ont apprécié la grande qualité du son.