L'Outaouais recevra 26 millions $ de plus

Philippe Orfali
Philippe Orfali
Le Droit
Le montant accordé en santé et en services sociaux à l'Outaouais atteindra 581 millions $ en 2008-2009, ont annoncé hier les députés provinciaux de la région.
Cela correspond à une augmentation de 26 millions $ par rapport à l'an dernier. «Ce budget de fonctionnement servira essentiellement à offrir des soins et des services à la population», a expliqué hier en conférence de presse le ministre responsable de la région de l'Outaouais, Benoît Pelletier.
 
De la somme investie, un peu plus de six millions $ seront dévolus aux grandes priorités du gouvernement en santé, notamment les services aux aînées en perte d'autonomie, aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale, aux personnes atteintes de cancer et aux jeunes en difficulté.
«Depuis 2003-2004, le budget de la santé en Outaouais a augmenté de 38 %, ce qui représente 160 millions $ de plus», a dit M. Pelletier.
À ce budget de fonctionnement s'ajoute 12,3 millions $, une somme qui «servira à maintenir la qualité des immeubles et à effectuer des rénovations mineures», a déclaré la députée de Hull, Maryse Gaudreault. À l'échelle de la province, les établissements de santé et de services sociaux se verront octroyer 335 millions $ pour l'entretien et la rénovation de leurs édifices.
Son homologue dans Gatineau, Stéphanie Vallée, a aussi confirmé l'octroi de 7,9 millions $ à la région, qui serviront à acheter divers équipements médicaux comme des civières, des dialyseurs sanguins et des fauteuils roulants.
Le président-directeur général de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais, le Dr Guy Morissette, s'est réjoui de l'annonce. Il a toutefois reconnu qu'il en fallait davantage pour régler la crise en santé en Outaouais, notamment en orthopédie. «Ça représente tout un défi pour nous d'offrir ces services. On cherche à recruter ailleurs, à offrir des incitatifs. Il n'y a pas de solution facile», a-t-il dit.
porfali@ledroit.com