Un défilé de la Fête nationale haut en couleur et en voltige à Aylmer, lundi.

L’Outaouais en fête dépasse les attentes

L’édition 2019 de L’Outaouais en fête qui s’est déroulée au parc des Cèdres à Aylmer a connu un immense succès, s’est réjoui le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault.

« C’est une réussite au-delà de nos espoirs. Nous avons eu des foules heureuses, des foules importantes. On peut facilement estimer à au-delà de 60 000 le nombre d’entrées pour toute la durée du festival », a indiqué M. Perreault, quelques minutes avant de prendre part lundi après-midi au Grand défilé de la Fête nationale sur la rue Principale.

De grands noms de la musique québécoise se sont succédé sur scène de vendredi soir à lundi soir, dont Mes Aïeux, Michel Pagliaro et La Bottine souriante.

« Dame météo a décidé cette année d’être de notre côté. La chimie du goût de fêter, l’appui de la population, l’appui de nos partenaires, l’appui de nos commanditaires et de nos bénévoles ainsi qu’une programmation exceptionnelle, variée, capable de répondre à tous les goûts font qu’on ne pouvait faire autrement que de connaître en 2019 une grande réussite », a continué M. Perreault.

Les festivités de la Saint-Jean se sont déroulées durant une bonne partie de la journée dans le secteur Hull.

Le succès de l’édition de cette année du festival devrait contribuer à la réussite des éditions prochaines, croit le président d’Impératif français.

Les défis pour L’Outaouais en fête, comme pour les autres événements d’envergure, sont le financement et le recrutement de bénévoles, précise M. Perreault.

Environ 200 personnes ont participé au Grand défilé. 

Des majorettes, des percussionnistes, des acrobates, des échasseurs, des festivaliers, des voitures électriques et, bien sûr, le fleurdelisé ont animé la marche qui est partie des Galeries Aylmer pour se rendre au parc des Cèdres.