Le Droit
La propriétaire du salon de coiffure Atmosp’hair, Dominique Brisebois, a encore de la difficulté à croire que l’industrie de la coiffure de l’Outaouais est sur le point de se libérer d’un vieux décret désuet.
La propriétaire du salon de coiffure Atmosp’hair, Dominique Brisebois, a encore de la difficulté à croire que l’industrie de la coiffure de l’Outaouais est sur le point de se libérer d’un vieux décret désuet.

L’Outaouais bientôt libérée de la «police de la coiffure»

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Le décret gouvernemental vieux de 86 ans qui régit toute l’industrie de la coiffure en Outaouais serait sur le point de tomber, laissant la place au libre marché comme partout ailleurs au Québec depuis plus de 30 ans, a appris Le Droit.