L'orage est passé en coup de vent

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Les orages violents attendus mercredi après-midi pour la grande région d'Ottawa-Gatineau ont été beaucoup moins importants que prévus, alors que quelques éclairs et coups de vents isolés se sont abattus ici et là en milieu de soirée.
Vers 14 h, les météorologues d'Environnement Canada surveillaient « une zone d'orages violents pouvant produire de la grêle, des vents forts et des pluies torrentielles par endroits ».
Ces orages se déplaçaient pourtant vers l'est à 50 km/h, en après-midi, alors que la cellule orageuse provenant du sud de l'Ontario s'amenait vers l'Outaouais et l'Est ontarien.
Les secteurs des Laurentides et du nord-est de l'Outaouais ont été davantage touchés, sans que la nature ne se déchaîne outre mesure.
Les températures élevées semblent par ailleurs toujours vouloir perdurer aujourd'hui. Les températures ressenties atteindront 39 degrés. Il faudra attendre à samedi avant de pouvoir respirer plus facilement, avec un mercure à 24 degrés.
La chaleur accablante est difficilement endurée par ceux qui n'ont pas la chance d'être dans un endroit climatisé. Le fils d'un homme hospitalisé à l'Hôpital de Hull, où seuls quelques locaux sont climatisés, affirme avoir été stupéfait par la chaleur qui y sévit.
«Quand j'étais là, il y avait une infirmière qui était sur le point de s'évanouir, même si elle avait un ventilateur dans sa face, a raconté l'homme, qui a souhaité garder l'anonymat. [...] Il me semble que c'est primordial d'avoir l'air climatisé.»
Le directeur des communications du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG), Sylvain Dubé, a indiqué que l'organisation a mis en place ses mesures de chaleur accablante cette semaine. La température demeure tout de même élevée par endroits, admet-il.
Mercredi après-midi, le mercure oscillait ainsi entre 29 et 31 degrés Celsius dans les secteurs non climatisés de l'Hôpital de Hull. En raison de l'âge du bâtiment et de son réseau électrique, il n'y a que quelques secteurs, notamment la cafétéria, l'auditorium et le bloc opératoire, qui sont climatisés.
«On demande, pour les employés, qu'ils aient des pauses un peu plus fréquentes et un peu plus longues, a souligné M. Dubé. On donne de l'eau et de la glace aux patients et aux employés, et on s'arrange avec les services alimentaires pour qu'ils produisent beaucoup, beaucoup de glace.»
Au centre d'hébergement le Foyer du Bonheur, le thermomètre indiquait 28 degrés, tandis qu'à l'Hôpital de Gatineau, où un système de climatisation est en place, il faisait 25 degrés.
L'Hôpital d'Ottawa indique que son système de climatisation fonctionne bien et que la température ambiante ne pose aucune problème.
Les piscines intérieures d'Ottawa sont ouvertes jusqu'à 20 h et certaines offrent des heures de bain public jusqu'à 21 h 30. Les pataugeoires de la Ville sont ouvertes de 11 h à 18 h, et certains jours, quelques piscines demeurent ouvertes jusqu'à 19 h. Plus de 100 aires de jets d'eau sont installées dans les parcs municipaux. Toutes les plages de la ville sont ouvertes de midi à 19 h.
Pannes
Hydro-Québec comptait 2100 clients privés d'électricité en Outaouais, à 20 h, mercredi. La Vallée-de-la-Gatineau a été plus durement touchée avec 630 pannes, et le Pontiac, 200. Les Laurentides comptaient 8000 clients privés de courant.
En Ontario, Hydro-Ottawa avait réussi à rétablir le courant chez quelques dizaines de clients, au même moment. Hydro-One comptait quelque 100 pannes.
Avec Justine Mercier