Le Droit
Une étude démontre que l'Ontario serait en manque de lits et de ventilateurs à la fin avril.
Une étude démontre que l'Ontario serait en manque de lits et de ventilateurs à la fin avril.

L’Ontario serait en manque de lits et de ventilateurs à la fin avril

Michael Tutton
La Presse Canadienne
Une étude réalisée par des épidémiologistes de Toronto laisse croire que la plus grande province du Canada pourrait manquer de lits de soins intensifs et être en pénurie de ventilateurs d’ici la fin avril, même en supposant une forte baisse du taux d’infection actuel.