L'importante bordée de neige se confirme pour l'Outaouais et l'Est ontarien

Comme une armée qui fait le plein de munitions avant de partir au combat, les services des travaux publics d’Ottawa et de Gatineau se préparent avant l’importante bordée de neige que recevra la région à compter de mardi après-midi.

De 30 à 40 centimètres de neige devraient tomber en Outaouais et dans l’Est ontarien de mardi à mercredi, selon Environnement Canada.

Les deux plus grandes municipalités de la région se préparent toutes les deux depuis quelques jours déjà pour dégager les routes le plus rapidement possible, de façon à rendre les déplacements sécuritaires et diminuer les bouchons de circulation.

Le directeur des routes et des stationnements d’Ottawa, Luc Gagné, souligne par exemple que des livraisons de sel et de sable ont été reçues exceptionnellement au courant du week-end pour être certain de ne pas en manquer à un moment crucial, mardi ou mercredi.

« Nous sommes en contact avec les entreprises sous contrat avec la Ville pour nous assurer qu’elles sont prêtes et que leur équipement est en bon état. Même chose avec les ressources municipales », explique M. Gagné.

De son côté, le directeur des communications de Gatineau, Jean Boileau, soutient que la Ville poursuit le soufflage des bancs de neige jusqu’à ce que les flocons commencent à tomber, mardi, afin d’élargir les routes autant que possible. En ce qui concerne les opérations au centre-ville, retardées en raison d’une dispute contractuelle avec une entreprise privée, M. Boileau soutient qu’une annonce sera effectuée à ce sujet mardi matin par le président du comité exécutif, Cédric Tessier.

Ce dernier a préféré s’abstenir de commentaire lundi, souhaitant d’abord partager l’information avec ses collègues du conseil municipal. « Il y aura un centre d’opérations d’urgence qui va être ouvert aux travaux publics. C’est ce qu’on prévoit quand on annonce ce type de précipitations. On l’a vécu au cours des dernières années. On aura ce centre de coordination qui va mettre ensemble les différents intervenants – police, pompiers et travaux publics – pour pouvoir mieux intervenir sur le territoire », explique Jean Boileau.

Selon Luc Gagné, mercredi matin la circulation sera plus difficile, lors du trajet vers le travail. 

Il encourage tous ceux qui peuvent travailler de la maison à le faire. 

De son côté, Jean Boileau invite les citoyens de Gatineau à la patience pour le déneigement des rues résidentielles. Les artères principales et collectrices seront priorisées tout au long de la tempête.

« Selon la vélocité des vents, il y faudra peut-être repasser sur les artères. On va suivre la situation et s’adapter en fonction de ça. Notre délai d’intervention quand il y a plus de 25 cm, on parle de 24 heures après la fin de la tempête pour pouvoir dégager l’ensemble de la ville. »