La nouvelle édition du Registre des baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse Saint-Casimir de Ripon vient d’être publié par le Comité du patrimoine de Ripon (CPR) et la Société généalogique de l’Outaouais au terme de huit années de travail de recherche bénévole.

L’histoire des Riponnais sur 1200 pages

Les résidents de Ripon, les amateurs de généalogie et les autres curieux souhaitant découvrir l’histoire des ancêtres de cette communauté du nord de la Petite-Nation ont maintenant accès à la nouvelle édition du Registre des baptêmes, mariages et sépultures de la paroisse Saint-Casimir de Ripon, une brique de 1200 pages couvrant la période de 1866 à 2017.

Le volumineux document vient d’être publié par le Comité du patrimoine de Ripon (CPR) et la Société généalogique de l’Outaouais au terme de huit années de travail de recherche bénévole.

Cette nouvelle mouture du registre, qui a également été informatisée et jetée sur disque compact, collige toutes les données mises à jour de la paroisse, dont l’impressionnante quantité d’archives qui avait été recueillie par Yvette Thériault-Séguin au fil des ans. Cette « pionnière » du patrimoine de Ripon, décédée en septembre 2015, avait travaillé en 1984, avec sa mère, au lancement du premier registre de la paroisse.

Selon le président de la CPR, Claude Larouche, c’est un véritable « travail de moine » qui a été effectué par le personnel de bénévoles depuis 2010 pour permettre une mise à jour du livre aussi complète.

« Tout a été recensé depuis la fondation de la paroisse en 1866 jusqu’à aujourd’hui. C’est vraiment très à jour. Avec les mariages qui ne sont plus nécessairement tous célébrés à l’église, il y avait une complexité parce qu’on a dû concilier ce qui était dans les registres de la paroisse de Ripon avec les données du gouvernement du Québec. On parle de vérifications méticuleuses qui ont dû être faites. Je n’ai que des louanges à faire pour les gens qui ont travaillé sur le projet », dit-il, ajoutant que Saint-Casimir-de-Ripon est probablement la première paroisse de la Petite-Nation à posséder un tel registre informatisé.

Les personnes intéressées à se procurer une copie CD du document ou sa version papier peuvent le faire par le biais de la bibliothèque de Ripon. 

Le CD se vend 10 $ alors que la version papier du registre est disponible sur commande pour la somme de 75 $. 

Il est aussi possible de se procurer des exemplaires en se rendant chez l’éditeur, directement à la SGO, à Gatineau.