Les vélos libre-service sont de retour

Les vélos libre-service VéloGo seront de retour dans la région de la capitale, peut-être même dès la semaine prochaine.
Quelque 300 bicyclettes seront accessibles à l'un des 28 points de services à Ottawa (20) et Gatineau (8) dès que les travaux d'entretien et de nettoyage des rues seront terminés, a confirmé le gestionnaire de l'entreprise, Josh Holzman. La flotte de vélos devrait prendre de l'ampleur au courant de l'été.
Il s'agit de la deuxième saison du programme VéloGo dans la région. La Commission de la capitale nationale (CCN) a transféré son service de vélos en libre-service en 2014, après que la Montréalaise BIXI ait connu des difficultés financières. Le contrat a été accordé à VéloGo, une compagnie d'Ottawa associée à l'entreprise de vélo libre-service Cyclehop, de Miami, en Floride.
Le service VéloGo, qui devait être fonctionnel en 2014 à Ottawa et Gatineau, avait démarré lentement en 2015 après plusieurs embûches. Seulement quelques stations de vélopartage avaient pu être installées, puisque l'équipement en provenance de la Chine était resté pris dans les conteneurs.
L'an prochain, VéloGo prévoit mettre 500 vélos à la disponibilité des gens de Gatineau et d'Ottawa, soit deux ans plus tard que prévu.
Mais la grosse année sera 2017, le 150e anniversaire de la fondation du Canada, où l'on attend des millions de touristes. Éventuellement, VéloGo veut offrir 1000 vélos dans les rues d'Ottawa et de Gatineau.
Pour avoir accès au programme de vélopartage, il suffit d'ouvrir un compte en ligne, d'établir un numéro d'identification personnel et de déverrouiller un vélo équipé d'une puce GPS. À la fin de la promenade, le vélo est de nouveau verrouillé à l'un des points d'attache.