Ray Butler, sa femme Agnes et leurs filles Christina et Stephanie
Ray Butler, sa femme Agnes et leurs filles Christina et Stephanie

Les valises à surprises de la famille Butler

Bryan Michaud
Le Droit
Mieux vaut donner que recevoir. Cette maxime, la famille Butler l'a bien comprise... au point de la mettre en pratique.
Les quatre membres du clan Butler ont décidé de donner, chaque année, leurs cadeaux de Noël à des enfants cubains au cours de leur traditionnel voyage du temps des Fêtes au pays de Fidel Castro.
Depuis trois ans, Aggie et Ray Butler, ainsi que leurs enfants Christina et Stephanie, achètent des souliers, des vêtements et des jouets qui sont destinés à égayer le Noël de quelques enfants cubains. Personne, chez les Butler, ne reçoit de cadeau... sauf celui d'avoir allumé d'une joie intense les yeux de bien des gens dans le besoin.
C'est la mère de cette famille d'Ottawa, Aggie, qui a eu cette idée lors de sa première migration hivernale vers Cuba, il y a une dizaine d'années.
« La première fois que j'ai été à Cuba, j'ai réalisé que les enfants cubains ont plusieurs besoins primaires qui ne sont pas comblés », raconte Mme Butler, toute souriante à quelques heures du vol qui conduira sa famille de l'aéroport d'Ottawa à celui de Varadero.
« Je me suis dit que les enfants canadiens reçoivent tellement de choses et qu'ils les accumulent au fil des ans, poursuit-elle. Les petits cubains ne reçoivent rien de superflu. C'est là que l'idée a fait son chemin. »
Mme Butler avoue que la réaction des petits cubains et de leurs parents, gâtés par ces Canadiens au coeur d'or, l'émeut au plus haut point. « Nous faisons pleurer beaucoup de mères là-bas, ajoute-t-elle. Elles sont si heureuses que leurs enfants reçoivent des cadeaux qu'ils ne peuvent leur acheter. C'est fantastique ! »
Mieux de donner
La suggestion de la mère de famille a été mal reçue au départ, avoue la fille aînée des Butler, Christina. « Au début, j'ai trouvé mes parents fous, se remémore l'adolescente. Noël est si important et si commercial au Canada. Maintenant, je trouve ça mieux de donner. Ils sont si heureux lorsqu'ils reçoivent leurs cadeaux. Ça te fait sentir comme une meilleure personne. »
Christina et sa soeur mettent également de l'argent de côté au cours de l'année pour acheter elles-mêmes des présents.