Les tornades qui ont frappé la région viennent au 5e rang des phénomènes météorologiques marquants au pays.

Les tornades dans le top-5 des événements météo de 2018

Les six tornades qui ont balayé Dunrobin, à Ottawa, et le quartier Mont-Bleu, à Gatineau, viennent au cinquième rang des phénomènes météorologiques les plus marquants au Canada en 2018.

La liste des dix plus grands phénomènes a été publiée jeudi par Environnement et Changement climatique Canada.

La tornade la plus dévastatrice, de force 3, a ravagé le quartier Mont-Bleu et Dunrobin, dans l’ouest d’Ottawa, le 21 septembre.

Selon cette 23e édition, la première position revient au nombre record d’incendies de forêt et d’heures sous un ciel enfumé.

L’été 2018 a été particulièrement chaud et pénible, partout au Canada, note l’organisme fédéral.

« Durant les mois d’été, la santé de nombreux Canadiens a été mise à rude épreuve. La fumée causée par les incendies de forêt qui ravageaient les provinces de l’Ouest a étiré sa présence dans le ciel. En raison du grand nombre d’incendies de forêt alimentés par des températures élevées et une sécheresse, les habitants de l’Ouest canadien ont été régulièrement exposés à un air de mauvaise qualité et ont assisté à des destructions dans leurs collectivités. Les Canadiens ont également connu une période anormalement longue de temps chaud qui a entraîné des problèmes de santé pour plusieurs, en particulier dans la province de Québec, où 93 décès liés à la chaleur ont été rapportés. »