Le chef d’Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, flanqué des candidats Romain Vanhooren, Myriam Nadeau et Étienne Boulrice, souhaite voir la ville « rester dans le peloton de tête des villes vertes au Québec ».

Les sacs et bouteilles de plastique dans la mire d’Action Gatineau

Action Gatineau veut bannir l’utilisation des sacs de plastique à usage unique, une politique qui pourrait aussi, éventuellement, s’appliquer aux bouteilles d’eau en plastique et aux dosettes jetables de café.

Le maire sortant et chef d’Action Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, souhaite voir la ville « rester dans le peloton de tête des villes vertes au Québec ».

Divers moyens ont donc été proposés par son équipe, lundi. Dans le lot: bannir les sacs de plastique à usage unique. 

« C’est une question de survie pour nos écosystèmes », affirme le candidat du parti dans Carrefour-de-l’Hôpital, Étienne Boulrice. Ce dernier affirme qu’une telle mesure pourrait être implantée « dans la première année du mandat » à venir. Les sacs visés sont ceux utilisés par certains commerces de détail, a-t-il expliqué, de sorte que les sacs de plastique utilisés pour les vidanges, par exemple, demeureraient permis.

Le candidat veut aussi aller plus loin. « Les membres d’Action Gatineau nous ont demandé de regarder de façon plus sérieuse l’idée d’abolir les bouteilles à usage unique sur notre territoire, et je m’engage à le faire dans un second temps », a mentionné M. Boulrice. Sans donner d’échéancier pour bannir la vente de ces bouteilles dans les commerces gatinois, il affirme qu’il faudra commencer « par les édifices municipaux », et ensuite procéder à des consultations. Même scénario pour les dosettes de café, ces petites capsules non recyclables et non compostables qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement, alors que M. Boulrice propose de « travailler à la mise en place d’un règlement » pour les bannir. Les édifices municipaux seraient appelés à donner l’exemple, dit-il, ce qui signifie que les élus devraient dire adieu à la machine qui leur fournit de nombreux cafés lors de chaque réunion à la salle des comités de la Maison du citoyen.

Le plan environnemental d’Action Gatineau vise aussi à inciter les citoyens à adopter des comportements plus verts en rétablissant la distribution gratuite du compost à la population, en réinstaurant un programme de subvention à l’achat de couches lavables et en faisant la promotion de subventions pour l’achat de barils de récupération d’eau de pluie. La Ville doit aussi « accompagner » les commerces et industries pour qu’ils respectent l’obligation de recycler et de composter prévue dans le Plan de getion des matières résiduelles 2016-2020, a par ailleurs mentionné la candidate dans Pointe-Gatineau, Myriam Nadeau.

Le parti du maire sortant souhaite également faire « l’achat de 33 véhicules électriques dans les prochaines années », a indiqué le candidat dans Bellevue, Romain Vanhooren. Ce dernier a également mentionné qu’il reste du travail à faire afin de continuer à diminuer le nombre de fuites dans le réseau d’eau potable de la Ville.