La patrouille de démonstration de l’Aviation royale britannique s’est posée sur le tarmac de l’Aéroport de Gatineau, lundi.

Les Red Arrows sont arrivés à Gatineau [PHOTOS]

Équivalents britanniques des Snowbirds canadiens, les Red Arrows poursuivent leur tournée nord-américaine à bord de leurs avions à réaction BAe Hawk rouge vif, et s’apprêtent à déchirer le ciel de Gatineau, mardi.

La dizaine d’appareils représentant l’Aviation royale britannique s’est posée lundi après-midi sur le tarmac de l’Aéroport exécutif de Gatineau.

Les pilotes, dont le lieutenant Toby Keeley, ont effectué une manœuvre classique formant une flèche, avant d’atterrir sur le sol québécois.

Le lieutenant en est à sa troisième et dernière année en tant que pilote des Red Arrows. 

Dans l’armée de l’air, ces postes sont prisés, et ils sont plusieurs à souhaiter accéder à un tel honneur.

« On espère que la météo sera bonne », mentionne le lieutenant Keeley. Les Red Arrows, qui en sont à leur 55e saison, partagent quelques formations en vol similaires aux Snow Birds. Évidemment, nous avons nos spécialités. Notre deuxième partie se déroule à très haute vitesse, avec des figures nez à nez. C’est assez dynamique. »

« On espère que la météo sera bonne », mentionne le lieutenant Keeley.

Les pilotes effectueront des acrobaties au-dessus de l’aéroport, mais pourront être observés dans le ciel de la région. 

Le clou du spectacle sera toutefois réservé aux spectateurs, près de la piste d’atterrissage.

Les pilotes s’entretiendront avec le public après leur spectacle.

Cette patrouille de démonstration a été créée en 1965. Sa renommée internationale la précède.

Les Red Arrows visiteront plus de 25 villes en Amérique du Nord.

Les Red Arrows visiteront plus de 25 villes en Amérique du Nord.
Les pilotes, dont le lieutenant Toby Keeley, ont effectué une manœuvre classique formant une flèche, avant d’atterrir sur le sol québécois.

Par ailleurs, la circulation sera affectée dans le secteur de l’aéroport. 

Des interdictions de stationner entreront en vigueur dès 8 h, mardi, sur la rue Arthur-Fecteau, le chemin Industriel, et le boulevard de l’Aéroport.

Une voie centrale sera créée sur le chemin Industriel entre la rue Bombardier (extrémité est) et le boulevard de l’Aéroport. 

Cette voie sera réservée exclusivement à la circulation des navettes d’autobus qui relieront les aires de stationnement et l’entrée du site.