En tournée nord-américaine, ces pilotes faisant partie de l’élite mondiale ont multiplié les prouesses acrobatiques.

Les Red Arrows flirtent avec les Gatinois [PHOTOS ET VIDÉO]

L’Armée de l’air britannique a fait quelques clins d’œil à l’histoire, et une déclaration d’amour aux spectateurs, mardi, à l’Aéroport exécutif de Gatineau.

Les Red Arrows, cette brigade aérienne aux montures rouge vif, a été aperçue sur le coup de 10 h, au-dessus du parlement d’Ottawa, puis en fin d’après-midi, lors du spectacle officiel, à Gatineau.

En tournée nord-américaine, ces pilotes faisant partie de l’élite mondiale ont multiplié les prouesses acrobatiques.

Les appareils BAe Hawk ont formé un tableau rendant hommage aux premiers pas de l’Homme sur la Lune, le 21 juillet 1969.

Ce 50e anniversaire a été souligné en même temps qu’un autre moment fort de l’aviation, soit le premier vol du Concorde.

Cet avion supersonique civil a effectué son premier vol le 2 mars 1969.

Fruit d’une collaboration franco-britannique, le Concorde pouvait atteindre la vitesse de Mach 2,02 (environ 2 145 km/h) à une altitude variant de 16 000 à 18 000 mètres. Ses vols commerciaux ont eu lieu de 1976 à 2003.

Les acrobates des airs ont ensuite formé un cœur gigantesque en haute altitude, destiné aux spectateurs.

Par ailleurs, ce spectacle a aussi été l’occasion de souligner le passé, avec de magnifiques Spitfire, des appareils datant de la Deuxième Guerre mondiale.

Il ne reste que quelques centaines d’exemplaires originaux de cette légende qui a fait la pluie et le beau temps dans la guerre contre le nazisme, entre 1939 et 1945.

La Fondation Collins a fourni deux appareils à l’événement. L’un de ces avions a effectué 116 missions de combat.

Le succès de l’événement a eu des répercussions sur la patience des automobilistes, qui ont longuement attendu dans la voiture pour accéder au site.

Le spectacle ayant attiré une foule considérable, l’autoroute 50 Est a été congestionnée tôt en après-midi, sur environ quatre kilomètres, avant que les automobilistes puissent atteindre l’embranchement du boulevard de l’Aéroport.