Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Les masques jetables dangereux pour les oiseaux

Charles Fontaine
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Avez-vous pensé à couper les élastiques de votre masque avant de le jeter à la poubelle? Les oiseaux peuvent s’y prendre par mégarde et même en mourir, avertit l’organisme Ailes en sûreté Ottawa.

Outre l’impact environnemental, les masques jetables peuvent affecter les animaux, même lorsqu’on les met à la poubelle. La fondatrice d’Ailes en sûreté Ottawa, un organisme bénévole qui soigne les oiseaux, Anouk Hoepenan, explique la répercussion des masques sur les oiseaux. «Le plus gros danger avec l’élastique est qu’il sera pris autour de leur cou, de leurs pattes ou de leurs ailes. Ça les empêche de s’envoler, ça peut les empêcher de manger et si c’est trop serré, ça peut les étrangler». Il suffit de couper les élastiques pour éviter ce problème.

L’organisme a traité 1427 oiseaux en 2020, une année record pour ces passionnés. Mme Hoepenan explique qu’en raison du télétravail, les gens sont plus souvent à la maison, donc il est plus facile d’apercevoir un oiseau en difficulté. Ailes en sûreté Ottawa compte entre autres sur les signalements du public pour repérer les oiseaux blessés.

Les bénévoles d’Ailes en sûreté Ottawa poursuivent leurs activités, même durant le confinement. Ils prennent en charge des oiseaux blessés à leur bureau et se déplacent sur le terrain.