Les libéraux redéposent un projet de loi contre les thérapies de conversion [VIDÉO]

La Presse canadienne
OTTAWA - Les libéraux fédéraux ont redéposé un projet de loi qui interdirait à toute personne de forcer un enfant ou un adulte à suivre une thérapie visant à modifier son orientation sexuelle ou son identité de genre.

Le gouvernement avait déjà déposé le projet de loi en mars, juste avant la fermeture du Parlement en raison de la pandémie de COVID-19. La ministre de la Diversité, Bardish Chagger, a déclaré jeudi matin que la prétendue thérapie de conversion est destructrice, nuisible et mortelle.

Mme Chagger affirme que s'attaquer au problème est une étape importante dans la promotion des droits des LGBTQ.

Lorsque les libéraux ont décidé de proroger le Parlement en août, ils ont mis fin à la progression du projet de loi dans le processus législatif, de sorte qu'il a dû être déposé de nouveau. Le député néo-démocrate Randall Garrison dit que son parti accueille favorablement le retour du projet de loi; il devrait être adopté aux Communes avec l'appui du NPD.

En mars, le Bloc québécois s'était prononcé en faveur du projet de loi tant qu'il respecte les champs de compétences des provinces et du Québec.