Le Droit
Entre 2006 et 2011, le Casino du Lac-Leamy accuse une baisse de fréquentation de 22 %. Une situation qui s'explique par la concurrence et la situation économique difficile, affirme Loto-Québec.
Entre 2006 et 2011, le Casino du Lac-Leamy accuse une baisse de fréquentation de 22 %. Une situation qui s'explique par la concurrence et la situation économique difficile, affirme Loto-Québec.

Les joueurs autoexclus sont légion

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Les joueurs compulsifs qui se sont autoexclus du Casino du Lac-Leamy, cette année, sont pratiquement aussi nombreux qu'au Casino de Montréal, alors que l'établissement de la métropole dessert une population locale trois fois plus importante.