Gérald Savoie (PDG de l'hôpital Montfort, à droite) et Ronald Caza.
Gérald Savoie (PDG de l'hôpital Montfort, à droite) et Ronald Caza.

Les grimpeurs partent ce matin

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
Les 24 grimpeurs de la Fondation de l'hôpital Montfort entreprennent la première journée de marche vers le mont Kilimandjaro ce matin.
Selon le cameraman de Radio-Canada, Christian Millette, qui filmera l'expédition, les participants qui sont arrivés en Tanzanie lundi, étaient fatigués du long voyage en avion et ils ont souffert du décalage horaire de huit heures mais ils étaient tous en bonne forme pour débuter l'ascension de dix jours qui les mènera au sommet du mont Kilimandjaro.
L'expédition a pour but d'amasser 500 000 $ pour la Fondation de l'hôpital Montfort et l'argent recueilli servira à l'achat d'un appareil de mammographie pour le dépistage du cancer du sein. Jusqu'à maintenant, 73 % de cette somme a été recueillie dans la communauté.
« Mardi, les gens sont allés visiter Moshi, l'ancienne capitale de la Tanzanie où ils ont pu s'imprégner un peu de la culture tanzanienne. Il fait très chaud, jusqu'à 42 degrés Celsius. Ensuite, nous avons rencontré les gens de Tusker Trails, la compagnie qui organise l'expédition et nous avons revu les derniers détails de l'ascension. De plus, les guides ses sont assurés que chaque participant avait bien tout l'équipement nécessaire pour grimper le Kilimandjaro », a déclaré M. Millette.
Aujourd'hui, les grimpeurs doivent effectuer un parcours de trois heures en Jeep sur une piste cahoteuse avant d'entamer une première journée de 4 heures de marche. Parmi les participants, on retrouve le directeur général de l'hôpital Montfort, Gérald Savoie et l'avocat qui a défendu la cause de Montfort devant les tribunaux, Ronald Caza. Le mont Kilimandjaro est le plus haut sommet du continent africain. Il culmine à 5895 mètres.