La première année de Raymond Théberge à titre de commissaire aux langues officielles du Canada a été qualifée par certains de «discrète». Mais le Franco-Manitobain a multiplié les visites et les conférences.
La première année de Raymond Théberge à titre de commissaire aux langues officielles du Canada a été qualifée par certains de «discrète». Mais le Franco-Manitobain a multiplié les visites et les conférences.

Raymond Théberge, l’enfant du bilinguisme

Denis Gratton
Denis Gratton
Le Droit
CHRONIQUE — LES GRANDES ENTREVUES / Raymond Théberge se dit « un enfant de la Loi sur les langues officielles ».