Damien Robitaille et ses invités ont ouvert le Festival Franco-Ontarien, malgré la pluie.

Les Francos célèbrent sous la pluie

Malgré les prouesses de Dame nature, des centaines de Franco-Ontariens se sont déplacés jeudi soir au parc Major, à Ottawa, pour venir célébrer leur culture à l’occasion de l’ouverture du Festival Franco-Ontarien (FFO) 2018.

Plusieurs Franco-Ontariens ont décidé de se regrouper sous les chapiteaux installés sur le site afin d’être à l’abri de la pluie, mais la météo n’a pas empêché les plus « durs » de s’avancer près de la scène, munis de leur parapluie et de leur imperméable, pour chanter et danser sur les hymnes francophones jusqu’à la toute fin du spectacle.

C’est à nulle autre qu’au Franco-Ontarien Damien Robitaille qu’est revenu l’honneur de donner le coup d’envoi à cette 43e édition du FFO. Le favori du public était accompagné de ses invités Mélissa Ouimet, Mehdi Cayenne, Dumas, Ariko et Paul Piché sur la Grande scène Air Canada pour ouvrir le Festival.

Damien Robitaille est parvenu à faire bouger la foule dès sa première chanson, alors qu’il a interprété Univers parallèles, la chanson thème de son plus récent album également intitulé Univers parallèles.

Le chanteur et pianiste a ensuite offert un classique à ses amateurs en jouant Omniprésent, une chanson parue en 2012 dans son album du même nom.

Après 20 minutes de spectacle, la pluie a commencé à s’accentuer d’un brin, mais grâce à son charisme de chanteur et d’animateur, Damien Robitaille a su garder la foule avec lui et est même parvenu à attirer davantage de spectateurs près de la scène. Une bonne chose puisque la météo s’est calmée par la suite, juste à temps pour les performances de Mehdi Cayenne, de Dumas et de Ariko. Le trio féminin Ariko est d’ailleurs parvenu à faire danser la foule à l’aide de leur violon et de leur gigue, au grand plaisir des spectateurs.

C’est ensuite que le dernier invité du groupe, et non le moindre, Paul Piché a fait son apparition interprétant ses classiques Heureux d’un printemps et Château de sable.

L’artiste principal de la soirée, Damien Robitaille, a finalement interprété sa chanson Homme autonome pour clore l’événement sous les applaudissements du public, et ce, au même moment que la pluie a cessé. L’artiste franco-ontarien en a donc profité pour jouer un rappel, soit sa chanson de l’heure, Tout feu tout flamme.

Au programme
Le Festival Franco-Ontarien se poursuit jusqu’à samedi soir. Vendredi, les amateurs de rock seront bien desservis au parc Major alors que les Porn Flakes seront en ville.

Ils seront accompagnés sur scène de plusieurs rockstars 100 % féminines, soit Marie-Mai, Lulu Hughes, Kim Richardson, Rebecca Noëlle, Gabrielle Goulet et Julie Kim.

Samedi en matinée, ce sera l’occasion pour les parents d’amener leurs enfants se dégourdir au parc Major alors que les Petites Tounes et Ari Cui Cui seront sur place afin de faire danser et chanter les touts-petits.

Des jeux gonflables, des maquillages et divers petits ateliers seront également organisés pour les enfants.

En soirée, c’est les amateurs d’électro et de hip-hop qui seront heureux d’apprendre que le groupe Valaire orchestrera la soirée de clôture du festival accompagnés du chanteur pop Alex Nevsky, de Yao, des rappeurs Jacobus et Shawn Jobin, de Julie Kim ainsi que de Clay & Friends.

Malgré que la vente en ligne soit terminée, il est toujours possible de se procurer des billets sur le site du Festival au coût de 15 $ par journée et gratuitement pour les enfants de 10 ans et moins.

POUR Y ALLER

Quand ? 15-16 juin

Où ? Parc Major, à Ottawa

Renseignements : www.ffo.ca