Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

13e homicide de l’année à Ottawa

Le 13e homicide de l’année à Ottawa s’est produit aux petites heures de la nuit, samedi, à la porte du refuge pour sans-abri des Bergers de l’espoir dans le marché By, rue Murray. Vers 5 h du matin, ce samedi, la police d’Ottawa a reçu un appel indiquant qu’un homme était en train d’agoniser après avoir reçu plusieurs coups de couteau. La victime a finalement été déclarée morte à l’hôpital. Jointe par Le Droit, la police d’Ottawa a refusé de commenter davantage l’affaire parce que le dossier est maintenant aux mains de l’Unité des crimes majeurs. La police demande l’aide du public pour faire avancer l’enquête et demande également aux piétons d’éviter le secteur durant l’enquête. 

Fusillade dans la capitale

Les services de première ligne de la Police d’Ottawa ont répondu à un appel concernant une fusillade dans un immeuble au 1400, chemin Heatherington vers 20 h 30, samedi. Les patrouilleurs et l’unité canine ont accouru sur les lieux pour tenter de localiser les suspects et les victimes. Une victime y a été trouvée blessée par balle et fut transportée à l’hôpital ; elle souffrait de blessures non mortelles. Aucun suspect n’a été localisé jusqu’à maintenant. L’enquête est en cours.

Échange de coups de feu

La Police d’Ottawa a également répondu à une alerte concernant des coups de feu tirés dans les environs du 1500, rue Triole, dans la nuit de samedi à dimanche. Les patrouilleurs et l’unité canine ont investi les lieux pour localiser suspects et victimes. Aucun suspect n’a été appréhendé. L’enquête se poursuit du côté de l’unité des gangs de rue.

Ottavien accusé d’agressions sexuelles

La police d’Ottawa a confirmé qu’un homme d’Ottawa avait brièvement comparu samedi matin en lien avec cinq accusations qui pèsent contre lui. Thimothy Sample, 55 ans, a été formellement accusé d’agressions et de contacts sexuels inappropriés par l’Unité des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants du Service de police d’Ottawa. La police recherche d’autres victimes potentielles en lien avec cet homme. 

Ambulancier congédié

Un ambulancier de la Coopérative des paramédics de l’Outaouais a été remercié après que des collègues aient porté plainte contre lui à la suite d’au moins sept incidents l’impliquant. Il s’agirait d’épisodes de harcèlement sexuel et de grossière indécence. La police n’a jamais été jointe et les victimes sont toutes employées du service. Aucun membre du public n’aurait été touché par ces récents événements. L’employé en question était au service de la coopérative depuis une dizaine d’années.