Des travailleurs membres du syndicat Unifor manifestent leur insatisfaction pour une deuxième fois en deux semaines à Gatineau.
Des travailleurs membres du syndicat Unifor manifestent leur insatisfaction pour une deuxième fois en deux semaines à Gatineau.

Les employés de Résolu manifestent une nouvelle fois

La Presse Canadienne
Des travailleurs membres du syndicat Unifor manifestent leur insatisfaction pour une deuxième fois en deux semaines ce vendredi matin, à Gatineau et à Maniwaki, face au problème d'approvisionnement en bois dans leurs usines.
La scierie de Produits forestiers Résolu de Maniwaki a cessé ses activités le mois dernier en raison d'un problème d'approvisionnement. Selon le syndicat, cette fermeture s'est répercutée sur la papetière à Gatineau, privée de quantités importantes de copeaux.
Pour le syndicat Unifor, il est clair que le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et son ministre, Laurent Lessard, ont leur responsabilité dans ces délais et reports. Il reproche au ministre d'être jusqu'ici demeuré silencieux devant les observations des travailleurs.
Renaud Gagné, directeur adjoint d'Unifor, affirme qu'avant le nouveau régime forestier, les entreprises planifiaient les travaux et les territoires de récolte. Elles soumettaient ensuite leurs plans au gouvernement en décembre afin de les faire approuver pour la saison suivante de coupe qui va du 1er avril au 31 mars de chaque année.
Ainsi, les compagnies forestières avaient le temps de planifier les travaux de construction de chemins forestiers pour se rendre sur les territoires de coupe.
Depuis l'entrée en vigueur du nouveau régime, en avril dernier, c'est le ministère qui fait cette planification de la récolte et avise les compagnies forestières des territoires où elles s'approvisionneront. Or, selon M.Gagné, plusieurs retards ont eu lieu entraînant un manque de ressource.
Les manifestations de vendredi ont lieu devant les bureaux de Gatineau et de Maniwaki du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.