Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Tous les partis commencent à préparer le terrain dans les circonscriptions, y compris par le recrutement de candidats et les comités qui examinent les candidats potentiels.
Tous les partis commencent à préparer le terrain dans les circonscriptions, y compris par le recrutement de candidats et les comités qui examinent les candidats potentiels.

Les conservateurs ont recueilli l'an dernier plus d'argent que les libéraux

Christopher Reynolds
La Presse canadienne
Article réservé aux abonnés
Les conservateurs ont recueilli l'an dernier plus d'argent que les libéraux, au pouvoir, alors que les partis fédéraux se préparaient à l'éventualité d'élections générales anticipées.

Selon les plus récentes données fournies à Élections Canada, l'opposition officielle conservatrice a terminé 2020 avec une forte augmentation des contributions au dernier trimestre, tout comme les libéraux, d'ailleurs.

Les conservateurs ont recueilli 7,7 millions $ auprès d'environ 46 000 donateurs entre octobre et décembre, tandis que le Parti libéral dit avoir recueilli 6,5 millions $ auprès de quelque 48 000 donateurs pendant ce dernier trimestre de 2020.

Les contributions aux libéraux ont presque doublé au quatrième trimestre par rapport au troisième, ce qui en fait son meilleur trimestre en dehors d'une année électorale et son quatrième trimestre le plus lucratif jamais enregistré - mais pas assez pour compenser une année 2020 moins payante.

Les libéraux ont recueilli environ 15,1 millions $ en 2020, comparativement à 20,7 millions $ chez les conservateurs, selon les totaux soumis à Élections Canada. L'année 2020 était une année de course à la direction pour les conservateurs, mais les partis de tous bords ont également intensifié leurs efforts de sollicitations dans un contexte de spéculations d'élections générales anticipées avant la fin de l'année.

«Alors que d'autres partis ont fait pression pour la tenue d'élections (anticipées), l'objectif du Parti libéral est de faire tout ce qu'il faut pour assurer la sécurité et le soutien des Canadiens pendant cette crise mondiale - et cela continuera d'être le cas», a indiqué le porte-parole du PLC, Braeden Caley, dans un courriel.

Tous les partis commencent à préparer le terrain dans les circonscriptions, y compris par le recrutement de candidats et les comités qui examinent les candidats potentiels.

Le chef conservateur Erin O'Toole a déclaré la semaine dernière que les bonnes récoltes de contributions politiques au cours de ses six premiers mois à la barre prouvent que l'accent mis sur l'économie et la création d'emplois touchait une corde sensible auprès des Canadiens.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) affirme avoir recueilli 2,5 millions $ au cours des trois derniers mois de 2020, ce qui lui a permis de finir de rembourser sa dette électorale de 2019. Les contributions de 2,5 millions $ recueillies par le NPD au dernier trimestre représentent plus de 40 % des 6,1 millions $ amassés par le parti pendant toute l'année 2020.

Le NPD soutient qu'il dispose toujours de plus d'un million de dollars dans ses coffres après avoir acquitté la totalité de sa lourde dette de 10 millions $ contractée pendant la campagne électorale de 2019.

Le Bloc québécois a recueilli plus de 961 000 $ auprès d'un millier de donateurs au Québec entre octobre et décembre, pour un total de 1,6 million $ récoltés tout au long de 2020.

Le Parti vert, quant à lui, affirme avoir recueilli 1,4 million $ au quatrième trimestre et 3,5 millions $ pour toute l'année.

Les derniers rapports financiers trimestriels des partis fédéraux pour 2020 devaient être soumis à Élections Canada au plus tard le 1er février.