Les camps de jours coûteront plus cher à Gatineau

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Il en coûtera dorénavant plus cher aux parents gatinois pour inscrire leurs enfants aux camps de jour municipaux.
Inchangé depuis trois ans, le tarif d'inscription aux camps de jour de la Ville de Gatineau augmentera progressivement au cours des trois prochaines années, mais demeurera tout de même parmi les plus abordables des autres grandes villes du Québec.
En 2008, les familles gatinoises devaient débourser 20$ par semaine pour chaque enfant inscrit dans un camp de jour. Ce montant passera à 25$ en 2009, à 30$ en 2010, puis à 35$ en 2011.
La tarification pour le service de garde sera elle aussi à la hausse de cinq dollars par année, de sorte qu'elle atteindra 45$ en 2011.
Sans s'opposer à ces augmentations, la conseillère Jocelyne Houle a demandé à ce qu'un rabais puisse être consenti aux familles inscrivant trois enfants ou plus aux camps de jour municipaux.
«On a, à la Ville de Gatineau, une politique familiale, a-t-elle rappelé. On se targue de vouloir effectivement être proactif, et on sait qu'on peut de plus en plus voir des petites familles avec trois ou quatre enfants.»
À sa demande, les services municipaux étudieront donc la possibilité d'offrir des tarifs réduits pour les inscriptions multiples au sein d'une même famille.
Le programme des camps de jour vit par ailleurs des problèmes de recrutement, au point où le service des ressources humaines de la municipalité s'est vu confier le mandat d'établir une nouvelle grille salariale pour les employés occasionnels. La Ville tentera de voir comment elle peut affronter la concurrence des autres emplois d'été disponibles pour les étudiants.
La question de la formation offerte aux animateurs sera aussi analysée, puisque selon les fonctionnaires municipaux, les attentes des parents sont de plus en plus élevées.
Depuis l'harmonisation des camps de jour entre les cinq secteurs, en 2005, un peu plus de 1800 enfants y ont été inscrits chaque année.