Le Droit
Avant la pandémie, plusieurs fonctionnaires fédéraux étaient confrontés à des infestations spontanées de punaises de lit, à Ottawa comme à Gatineau.
Avant la pandémie, plusieurs fonctionnaires fédéraux étaient confrontés à des infestations spontanées de punaises de lit, à Ottawa comme à Gatineau.

Les bestioles n’ont pas envahi les complexes fédéraux

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Les parasites et autres espèces indésirables n’ont pas profité du vide créé par le départ des fonctionnaires fédéraux pour s’installer en masse dans leurs édifices, désertés depuis le début de la pandémie. La punaise de lit, qui voyage si bien avec l’humain, n’a pas eu de chance avec la diminution marquée des allers-retours des travailleurs entre le bureau et la maison. Quant à la chauve-souris, elle semble se plaire dans ses nouveaux «logements» du centre-ville.