Denis Vaillancourt

Les aspirations des Franco-Ontariens en mode concertation

La tournée panontarienne sur les aspirations de l'Ontario français a fait escale dans le secteur Orléans mercredi après-midi.
En tant que maître d'oeuvre, l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) a lancé, au printemps 2012, une grande campagne de sensibilisation du Plan stratégique communautaire (PSC) de l'Ontario français. Ce dernier vise à concerter les efforts des Franco-Ontariens pour faire avancer leurs causes.
«On peut dire que c'est la toile de fond pour élaborer divers plans d'action et développer des actions précises localement, affirme Denis Vaillancourt, président de l'AFO. La communauté a adopté le plan stratégique en juin 2011. Donc, l'AFO est porteuse du dossier et non propriétaire. C'est à nous de stimuler l'engagement, l'appropriation et la connaissance du document.»
Le PSC propose cinq axes d'intervention prioritaires d'ici 2016. Il s'agit de la langue et la culture, les espaces francos, les droits et la légitimité, les contributions et finalement le leadership.
«L'objectif est de prendre plus de place, de faire avancer la francophonie. Les gestes effectués sont porteurs de changement pour faire épanouir le français. En restant statique, le français ne fait que reculer», signale M. Vaillancourt.
La tournée officielle tire à sa fin après presque deux ans à sillonner l'Ontario français. Une dernière rencontre est prévue le 31 mars prochain à la place Ben-Franklin, dans le secteur Nepean. L'atelier-conférence est présenté de 19h à 21h et est ouvert au public.
«Une fois que la tournée sera terminée, un comité d'évaluation sera chargé de répertorier les différents effets de l'utilisation du plan stratégique en fonction de ses grands axes pour faciliter la concertation, soutient M. Vaillancourt. Si on se concentre autour de ses axes, c'est certain que l'on avance la cause du fait français en Ontario.»