Les arts en bref

Les événements du jour dans le monde des arts d'Ottawa-Gatineau, en quelques mots.
Galettes, caribou et têtes couronnées
L'organisme Impératif Français invite le grand public à participer à sa traditionnelle Fête des rois, samedi 7 janvier 2017 à 20 h, au Centre Aydelu (94, rue du Patrimoine, Gatineau, secteur d'Aylmer).
Visant à renouer avec le folklore et les traditions d'antan, Impératif Français invite « les fidèles vassaux et sujets du royaume » à célébrer la nouvelle année en venant « rendre hommage à Leurs Majestés ».
Tout en dégustant la galette des Rois ou en levant un verre de caribou à la santé des Roi, Reine et têtes non couronnées, les convives pourront danser quadrilles et rigodons en compagnie de l'ensemble folklorique Le Grand Portage.
On suggère de se présenter en costume d'antan, et d'arriver tôt.
Les billets sont en prévente jusqu'au mercredi 4 janvier en ligne et aux commerces suivants : IGA Aylmer et des Grives, SOL Épicerie Santé, Bistro L'Autre OEil, les Librairies du Soleil, À l'Échelle du Monde, la Librairie Rose-Marie.
Renseignements : imperatif-francais.org, 819-684-8460.
Rythme FM devient Wow !
Le 97,1 FM affiche fièrement ses nouvelles couleurs : depuis le 1er janvier, la station de radio Rythme FM Outaouais s'est rebaptisée WOW ! 97,1.
Par voie de communiqué, la station a indiqué qu'elle conserve les mêmes animateurs, et qu'elle développera une « programmation 100 % locale, 100 % Gatineau - Ottawa ».
L'offre musicale sera bonifiée, assure le directeur de la programmation de Wow !, Sébastien Lavoie, qui vise le « réconfort » des « souvenirs ».
« WOW ! c'est Adèle. WOW ! c'est Bruno Mars. WOW ! C'est la musique 'à la mode' avec les souvenirs des 25 dernières années qui transcendent le son d'aujourd'hui », explique-t-il.
Le repsonsable s'assurera que l'animation, axée sur le bien-être, la santé, le bonheur, les plaisirs de la vie et le divertissement, « rejoigne les besoins de ses auditeurs ».
Propriété de RNC Media, le 97,1 FM s'autoproclame « première radio épicurienne ».