Le Droit
Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.
Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

«Les animaux doivent rester», clame la MRC

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
SAINT-ÉDOUARD-DE-MASKINONGÉ — La tournure des événements, en fin de journée vendredi, alors que la SPCA s’engageait à ne plus sortir d’animaux du Zoo, pour l’instant, aura sans doute réjoui Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, qui déclarait plus tôt qu’«il ne faut pas laisser partir tous les animaux». Le préfet s’exprimait ainsi à l’issue d’une réunion où les députés de la circonscription, Simon Allaire et Ruth Ellen Brosseau, le maire de Saint-Édouard-de-Maskinongé, Réal Normandin et les responsables des dossiers économiques et touristiques à la MRC tentaient de trouver des solutions à l’impasse qu’occasionne la fermeture du Zoo de Saint-Édouard, véritable «moteur économique» de la municipalité de 700 âmes, selon le préfet.