Le brigadier-général MacIsaac soutient que les aéronefs canadiens se tiennent néanmoins occupés en Irak, où, malgré la libération de la ville de Mossoul, certaines régions demeurent sous le joug des djihadistes.

Les aéronefs militaires canadiens n'ont pas survolé la Syrie depuis des semaines

Les aéronefs des forces armées canadiennes impliqués dans la lutte contre Daech (le groupe armé État islamique) n'ont pas été déployés en Syrie depuis quelques semaines.
Bien que la flotte canadienne eut effectué des dizaines de missions au-dessus de la Syrie cette année, le commandant de la mission, le brigadier-général Daniel MacIsaac, souligne que ses opérations ont récemment été limitées à l'Irak.
Ceci semble coïncider avec la menace brandie par la Russie selon laquelle tout aéronef de la coalition internationale survolant la Syrie serait pris pour cible, en guise de représailles pour la frappe américaine contre un avion gouvernemental syrien.
Le brigadier-général MacIsaac soutient que les aéronefs canadiens se tiennent néanmoins occupés en Irak, où, malgré la libération de la ville de Mossoul, certaines régions demeurent sous le joug des djihadistes.
Le gouvernement de Justin Trudeau a récemment annoncé le prolongement de la mission canadienne contre Daech jusqu'en 2019.
L'apport d'Ottawa à la coalition internationale menée par les États-Unis comprend des aéronefs de surveillance et de ravitaillement en carburant au Proche-Orient.