Les lauréats : Dominique Bomans, Personnel engagé ; Valérie Mallette, Projet engagé ; Tyler La Salle, Élève engagé ; et Samuel Asselin-Laflamme, Élève persévérant.

L'engagement honoré au gala Forces AVENIR

Il y a eu beaucoup d'émotions vendredi au gala Forces AVENIR où quatre lauréats ont été choisis pour représenter l'Outaouais lors de la finale qui aura lieu à Québec cet automne.
« J'ai la tête en larme et le coeur en joie », a lancé Samuel Asselin-Laflamme lorsqu'il est monté sur scène après avoir été sélectionné dans la catégorie Élève persévérant. 
Samuel, de l'école secondaire Grande-Rivière à Gatineau, vit avec le trouble du spectre de l'autisme. Il a su naviguer à travers l'intimidation durant ses études, et accepter ses différences pour réaliser son rêve d'obtenir son diplôme.
« Ce prix représente quelque chose que je ne pensais jamais avoir. Je m'attendais à ce qu'on me reconnaisse comme un élève persévérant, mais je ne m'attendais pas à une récompense pour ce que j'ai fait », a indiqué le jeune homme, qui entend poursuivre des études en infographie.
La Brigade N.O.E.L. (Nous On Est Là) a remporté les honneurs dans la catégorie Projet engagé. Le programme, implanté à l'école secondaire du Versant, a été reconnu par Forces AVENIR pour sa mission où des jeunes viennent en aide à d'autres jeunes qui vivent des moments difficiles ou des relations conflictuelles.
« Ce prix reconnaît que le travail que l'on fait en vaut la peine et, que ça a une influence sur les jeunes », a expliqué Valérie Mallette, porte-parole de la Brigade.
Le prix Élève engagé a été remis à Tyler La Salle de l'école secondaire Sieur-de-Coulonge. Tyler a notamment créé un groupe d'entraide pour les jeunes qui sont victimes d'intimidation.
« Les élèves peuvent venir se confier à d'autres élèves concernant leurs problèmes, et on est capable de les aider et de les diriger vers les ressources appropriées », a-t-il expliqué.
L'enseignante de français Dominique Bomans de l'école secondaire Sieur-de-Coulonge, a été honorée pour sa passion des mots et l'importance qu'elle accorde à donner une voix aux jeunes. Elle a notamment organisé un spectacle de SLAM rural, où la poésie est à l'honneur. Il s'agit d'un grand défi dans le Pontiac alors que le français est confronté à des régionalismes et des anglicismes plus forts que dans d'autres régions.
« C'est un des moyens d'assumer leur identité francophone différente parce qu'ils ne se reconnaissent pas toujours par rapport aux francophones d'ailleurs au Québec. Ils se reconnaissent comme francophones, mais pas tout à fait avec la même identité. Ça leur permet donc d'assumer cette identité de façon fière », a entre autres souligné Mme Bomans.
Forces AVENIR vise à reconnaître, à honorer et à promouvoir l'engagement étudiant dans des projets qui contribuent à la formation de citoyens responsables, actifs et persévérants.