La ministre déléguée aux Affaires francophones,, Madeleine Meilleur, était en présence du rédacteur en chef du journal LeDroit, Jean Gagnon, de même que du président et éditeur du quotidien, Jacques Pronovost, hier, à Toronto.
La ministre déléguée aux Affaires francophones,, Madeleine Meilleur, était en présence du rédacteur en chef du journal LeDroit, Jean Gagnon, de même que du président et éditeur du quotidien, Jacques Pronovost, hier, à Toronto.

LeDroit honoré à Queen's Park

Le Droit
Le 100e anniversaire du journal LeDroit a résonné jusqu'à Queen's Park, hier, alors que la députée d'Ottawa-Vanier et ministre déléguée aux Affaires francophones a profité de la Journée internationale de la francophonie et de la Semaine de la francophonie pour rendre hommage au quotidien de la rue Clarence.
Dans sa déclaration faite en chambre, Madeleine Meilleur a souligné que dès sa fondation en 1913, LeDroit «est devenu un catalyseur de la communauté francophone de l'Ontario». Elle a également rappelé que le journal a été un acteur important de la lutte au règlement XVII, qui interdisait, au début du siècle dernier, l'enseignement en français dans les écoles de l'Ontario.
«Plus tard, LeDroit, encore une fois, aura été un leader de premier plan dans la lutte pour la sauvegarde de l'Hôpital Montfort et l'augmentation des soins de santé en français, a poursuivi MmeMeilleur. Et on sait aujourd'hui à quel point il a contribué à cette avancée symbolique et bien concrète.»
La ministre a aussi tenu à remercier l'équipe du Droit pour sa présence «dans tous les secteurs de la vie française en Ontario».
«Je n'hésite pas [...] à dire que nous n'aurions probablement pas réussi à faire reconnaître et respecter nos droits à l'éducation, aux soins de santé, à la justice, au développement culturel, à la prospérité économique et aux services publics en français sans le journal LeDroit.»