Le virus du Nil occidental arrive en Outaouais

La Presse Canadienne
Le virus du Nil occidental a progressé au Québec. Limité auparavant à la grande région de Montréal, on le retrouve maintenant ailleurs dans la province, dont en Outaouais.
Le nombre de personnes infectées par la maladie est aussi en progression. De 42 cas en 2011, la santé publique en a noté 132 en 2012.
En l'absence de vaccin et de traitement spécifique, le ministère de la Santé a adopté un plan d'intervention pour réduire le risque de propagation.
Pour tenter d'empêcher le virus de s'étendre davantage, le ministère de la Santé procédera à une série d'opérations d'épandage de larvicides dans les régions limitrophes à Montréal.
Le premier épandage est prévu à la mi-juin, les autres sont prévus en juillet et août.
Le ministère précise que ces épandages sont sans risque pour la population et que le larvicide biologique utilisé, le Bacillus thuringiensis israelensis, sera pulvérisé dans les cours d'eau, plans d'eau et différents milieux humides, là où se trouvent des larves de moustiques.
Dans les puisards, où ce larvicide est inefficace, il sera remplacé par un larvicide granulaire qui empêche la larve du moustique d'évoluer vers le stade adulte.