Maude Petel-Légaré est récipiendaire d’une bourse de la Caisse de dépôt et placement du Québec et Mylène Moisan a reçu le prix Entête au tout premier gala des Grands Prix du journalisme qui se déroulait dimanche soir.

Le Soleil se distingue au gala des Grands prix du journalisme

MONTRÉAL — La sensibilité et la plume de Mylène Moisan lui ont permis de remporter le prix En-tête, qui récompense un texte sur la santé mentale au travail pour sa chronique «Au moins j’aurai sauvé des vies», remis dimanche soir à Montréal lors du tout premier gala des Grands prix du journalisme.

Publié dans Le Soleil en mai, ce texte raconte l’histoire d’Andréanne Leblanc, une jeune ambulancière qui s’est enlevé la vie dans son uniforme de travail. Elle était notamment intervenue lors de la tuerie à la Grande Mosquée de Québec. Ce prix est remis par le Forum des journalistes canadiens sur la violence et le traumatisme.

À LIRE: La chronique gagnante de Mylène Moisan: «Au moins, j’aurai sauvé des vies»

Félicitations à notre chroniqueuse qui ne recule devant aucun sujet, même les plus difficiles, pour sensibiliser aux enjeux importants.

Mylène Moisan était aussi en nomination pour le prix Judith-Jasmin dans la catégorie Opinion pour sa chronique «Ces vieux qu’on ne calcule plus».

Le prix a été remporté par François Cardinal de La Presse pour son éditorial «Ne pas forcer les cœurs, plutôt les gagner».

L’autre finaliste était Jérôme Gaudreau de La Tribune, un journal de Groupe Capitales Médias, pour son texte «Tragédie des Broncos : la LHJMQ doit se réveiller».

Bourse de la CDPQ

Le Soleil aura aussi le grand plaisir d’accueillir pendant tout l’été Maude Petel-Légaré, qui a remporté l’une des 10 bourses de 10 000 $ offertes par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Lancé au congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec en novembre, ce nouveau fonds vise à valoriser la relève en journalisme économique. Les récipiendaires ont aussi été annoncés dimanche lors des Grands prix du journalisme. Étudiante à la maîtrise en journalisme international à l’Université Laval, Maude s’ajoutera à notre équipe pour des reportages portant en large partie sur le monde des affaires et de l’économie. Son enthousiasme sera une formidable contribution à notre salle de rédaction.

Dans le Groupe Capitales Médias, Le Nouvelliste de Trois-Rivières accueillera aussi une boursière, Laurence Chartrand. 

Notre correspondant sur la Côte-Nord Steeve Paradis, qui travaille au journal Le Manic, a aussi remporté deux prix lors de la remise des Grands prix des hebdos qui se déroulait également lors du gala de dimanche.

La soirée s’est terminée par la remise du Grand Prix Judith-Jasmin à Anne Panasuk et Sonia Desmarais pour un reportage de l’émission Enquête sur les abus subis par les peuples autochtones du Québec.