Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le programme Ski à l’école voit grand cette année. Malgré la pandémie de COVID-19, le programme continue de grandir et pourrait doubler ses activités grâce à une expansion urbaine en sol gatinois.
Le programme Ski à l’école voit grand cette année. Malgré la pandémie de COVID-19, le programme continue de grandir et pourrait doubler ses activités grâce à une expansion urbaine en sol gatinois.

Le programme Ski à l’école fait son arrivée à Gatineau

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le programme Ski à l’école voit grand cette année. Malgré la pandémie de COVID-19, le programme continue de grandir et pourrait doubler ses activités grâce à une expansion urbaine en sol gatinois.

L’initiative, qui a débuté en 2016 à Fort-Coulonge, a comme mission première d’aller rejoindre les gens qui n’ont pas nécessairement accès aux ressources pour faire du ski. Le projet permet aussi de sensibiliser les jeunes de 6 à 16 ans face aux bonnes habitudes de vie.

Cette année, l’initiative procède à une vaste expansion vers Gatineau, alors que les Centres de services scolaires des Draveurs et des Portages-de-l’Outaouais se sont joints au programme. Les services sont offerts gratuitement du lundi au vendredi et s’échelonneront sur 12 semaines.

« On donne la chance à tous les élèves, peu importe le statut économique, d’être initiés à ce sport-là. Un ambassadeur arrive à l’école avec des kits complets d’équipement de ski de fond pour les groupes qui se sont inscrits en ligne », explique l’un des instigateurs du projet, Benoît Hudon.

L’an dernier, 7200 jeunes ont pris part au programme. Avec l’expansion vers Gatineau, M. Hudon s’attend à ce que le nombre de participants double cette année.


« On veut aussi s’aligner avec la Ville de Gatineau qui a déjà un plan plein air vraiment actif. On veut montrer aux gens que c’est possible de skier en ville. »
Benoît Hudon

« Juste pour le mois de janvier, on a 2000 élèves de Gatineau qui se sont manifestés pour le moment. On veut être le plus occupés possible et on s’attend à avoir environ 2500 skieurs par mois à Gatineau. On a aussi des équipes qui travaillent en parallèle dans chaque MRC. Donc on s’attend cette année à pouvoir offrir une expérience de ski à 15 000 élèves de l’Outaouais. »

Selon M. Hudon, le fait d’offrir l’expérience à Gatineau permet au programme de faire la promotion du ski urbain, une tendance à la hausse en raison de la pandémie.

« On a de très beaux espaces à Gatineau, on n’a pas juste le parc de la Gatineau pour skier. On veut aussi s’aligner avec la Ville de Gatineau qui a déjà un plan plein air vraiment actif. On veut montrer aux gens que c’est possible de skier en ville. »

Malgré la pandémie, l’initiative pourra aller de l’avant cette saison, même en zone rouge. Le protocole COVID-19 de Ski à l’école a été approuvé par la Santé publique de l’Outaouais.

« Ça change un peu nos pratiques. On doit prendre des pauses entre chaque classe pour nettoyer et désinfecter l’équipement, ça fait en sorte qu’on doit un peu diluer les plages horaires. L’an dernier on pouvait jumeler 2 ou 3 classes, mais maintenant c’est une seule classe afin de s’assurer de garder la distance de deux mètres entre les élèves. »

M. Hudon précise que le programme sera implanté dans la MRC des Collines-de-l’Outaouais à l’hiver 2022. Cela signifie qu’à compter de l’hiver prochain, l’Outaouais en entier sera accessible au programme.

Les responsables du programme tiendront par ailleurs un événement de promotion de saines habitudes de vie le 29 janvier au domaine Scott-Fairview.

L’édition 2021 du programme va débuter avec la réouverture des écoles primaires et secondaires le 11 janvier.