De passage à Gatineau, hier, l'homme d'affaires Michael Bartlett est venu présenter en personne son projet au ministre Norman MacMillan.

Le Pontiac doit oublier le parc techno de 5 milliards

Annoncé en novembre 2011, l'ambitieux projet de 5 milliards de dollars que caressait un riche et influent homme d'affaires américain dans le Pontiac ne deviendra vraisemblablement pas réalité, selon Radio-Canada.
Le promoteur de Pontiac Technology Center & Resort (PTCR), Michael Bartlett, souhaitait transformer des terrains de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract en parc technologique où une centaine d'entreprises auraient établi leurs pénates, ce qui aurait pu créer jusqu'à 7000 emplois directs, avait annoncé LeDroit en exclusivité à l'époque.
Un aéroport, une marina, des écoles et des résidences auraient été inclus dans le projet de classe mondiale qui aurait relancé la région.
En tout, 15 000 personnes auraient pu s'ajouter à la population de l'endroit au cours de la prochaine décennie, avait indiqué le promoteur.
Or, voilà que l'homme d'affaires floridien n'a pas réussi à obtenir le financement souhaité, les investisseurs considérant que le Pontiac est trop éloigné des grands centres urbains.
Le projet pourrait cependant voir le jour ailleurs dans la région. Durement ébranlée ces dernières années, entre autres par le déclin de l'industrie forestière, la MRC de Pontiac est la plus pauvre de la province, selon l'Institut de la statistique du Québec, affichant un revenu moyen disponible par ménage de 18 523 $. Le chômage y avoisine les 11%.