L'île Kettle, vue du haut des airs, entre Gatineau et Ottawa.
L'île Kettle, vue du haut des airs, entre Gatineau et Ottawa.

Le pont de l’île Kettle coûterait 1,8 milliard $

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Un sixième pont dont le tracé passerait par l’île Kettle coûterait 1,8 milliard $, indique un rapport tenu secret par le gouvernement fédéral et dont des éléments ont été rendues publiques par Radio-Canada, mercredi matin.  

Cette information n’était pas incluse dans le rapport sommaire de quelques dizaines de pages rendu public à la fin du mois de juin dernier par la Commission de la capitale nationale (CCN). Produit par la firme WSP, il se voulait une mise à jour des données de 2013 sur l’étude pour un sixième pont qui relierait l’autoroute 50 à la hauteur de la montée Paiement, à Gatineau, et la promenade Sir-George-Étienne-Cartier, par la promenade de l’Aviation, à Ottawa. 

Le secrétaire parlementaire de la ministre fédérale des Services publics et de l’Approvisionnement, Steven MacKinnon, a confirmé au Droit les informations publiées par Radio-Canada. «À 1,8 milliard $ c’est effectivement le tracé qui offre le coût le moins élevé, mais le rapport ne fait pas état que de ça, a-t-il affirmé. Il détaille aussi les modifications pouvant être apportées au tracé afin d’éliminer les enjeux liés à l’achalandage que ce pont pourrait provoquer. Ça démontre que c’est aussi le tracé le plus avantageux pour éliminer le plus d’inconvénients. C’est un rapport éloquent qui parle d’une foule d’avantages pour l’économie et la fluidité du transport. Ce serait un bon tracé parce qu’il permettrait de raccorder deux parcs industriels et qu’il permettrait, entre autres, une meilleure fluidité de la circulation des biens.»

Services publics et Approvisionnement Canada précise que ce rapport n’a pas été rendu public parce qu’il est destiné à un usage interne. 

Le rapport complet que le fédéral a entre les mains soulignerait que le corridor de l’île Kettle est celui qui passe dans les zones les plus densément peuplées et que cela pourrait poser des problèmes pour les communautés environnantes. Comme l’un des arguments en faveur de la construction d’un sixième pont est de détourner le transport lourd des centres-ville de Gatineau et d’Ottawa, le bruit causé par ce pont serait l’un des enjeux soulignés.