Le pont Brady à Buckingham, vers 1940.
Le pont Brady à Buckingham, vers 1940.

Le pont Brady

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Simon Séguin-Bertrand
Le Droit
Le pont Brady, à Buckingham, a reçu son nom en l’honneur du curé John Brady, le fondateur de la paroisse Saint-Grégoire-de-Nazianze de Buckingham dans les années 1840.

Né en juin 1798 en Irlande, John Brady est arrivé dans la Belle Province au début des années 1830 et a étudié au Séminaire de Montréal avant de devenir prêtre à l’été 1837.

C’est alors que débute son passage dans l’Outaouais alors qu’il a œuvré en tant que vicaire à Montebello jusqu’en 1840. Son travail de missionnaire l’a d’ailleurs mené à visiter plusieurs villages de la région, dont ceux de Hull, Buckingham, Thurso et Aylmer notamment.

Le pont Brady à Buckingham en 2020. 

Le curé Brady a exercé son ministère à Buckingham jusqu’en 1862. Il a également ouvert la première école de Pointe-Gatineau, en plus de fonder l’Académie de Buckingham.

Décédé en juin 1881, John Brady a su laisser sa marque à Buckingham. En plus du pont Brady (photo), une rue a aussi été baptisée en son honneur (la rue du Curé-Brady).

Écrivez-nous

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.