Maryse Gaudreault
Maryse Gaudreault

Le pire scénario pour Marois, dit Gaudreault

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
«Pauline Marois a devant elle le pire scénario qu'elle pouvait imaginer, elle devra être très prudente dans ce qu'elle va proposer et devra comprendre qu'elle ne pourra pas avancer sur tous les fronts.»
C'est l'analyse de la nouvelle composition de l'Assemblée nationale que fait la députée de Hull, Maryse Gaudreault. Les 54 députés péquistes auront en face d'eux une opposition «forte et expérimentée» de 50 députés libéraux, rappelle-t-elle. «Et l'Outaouais va continuer de faire front commun à Québec», ajoute la députée de Hull.
La députée de Gatineau, Stéphanie Vallée, voit dans l'élection d'hier un message clair que les Québécois ne veulent pas d'un autre référendum. «Oui, ils voulaient un changement, mais pas aussi important que la souverainté, dit-elle. Ils ont confié un mandat à Marois, mais pas un chèque en blanc. Ils lui ont aussi envoyé une équipe économique libérale qui va avoir le gouvernement péquiste à l'oeil.»