Le temps exceptionnellement doux atteindra son apogée lors du réveillon de Noël.

Le Noël blanc mis aux oubliettes

Le temps de quelques heures, avec le grésil et la neige qui s'entremêlaient, la journée de lundi avait véritablement des allures de solstice d'hiver dans la région de la capitale fédérale.
Mais ce fut éphémère. Il faudra mettre une croix définitive sur la possibilité d'avoir un Noël blanc. 
Rapidement, la pluie a repris le dessus et celle-ci devrait teinter le menu météo du reste de la semaine, le temps exceptionnellement doux atteindra son apogée lors du réveillon, alors que le mercure doit grimper jusqu'à 13 °C. Le record de 1996 (7,7 °C) risque donc d'être éclipsé. Les températures redescendront près du point de congélation le jour de Noël.
Par ailleurs, les conditions climatiques pourraient être à l'origine d'un accident mortel survenu tôt lundi matin dans le secteur du lac Pythonga, dans la réserve faunique La Vérendrye. Un piéton qui marchait seul sur la route 117 a été fauché par un camion lourd, le conducteur ne l'ayant aperçu qu'à la dernière seconde. La Sûreté du Québec a ouvert une enquête pour déterminer la cause de la collision. 
Autrement, les différents corps policiers de la région n'ont rapporté que quelques sorties de route et accrochages.