La rue Clarence

Le marché By changera de visage [PHOTOS]

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
À quelques années du 200e anniversaire du marché By, la Ville d’Ottawa se prépare à donner une sérieuse cure de jouvence à ce secteur populaire du centre-ville.

Le conseil municipal devrait adopter sous peu le Plan du domaine public du marché By qui prévoit le nouvel aménagement des principaux pôles du marché By au cours des prochaines années.

« Ça fait 10 ans que je suis élu et c’est la première fois qu’on amène un plan d’infrastructure des espaces publics pour le marché By », se réjouit le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury.


« Le plan ne va pas résoudre tous les enjeux. Ce que ça va bien faire par contre, c’est embellir les espaces publics. »
Mathieu Fleury, le conseiller de Rideau-Vanier

Le maire, Jim Watson, partage l’optimisme de son collègue. Il estime qu’avec ce plan, la municipalité se donne une bonne chance d’atteindre ses objectifs de revitalisation du marché By.

« Le plan sera réalisé graduellement au lieu d’essayer de tout faire d’un coup, souligne M. Watson. Avoir un événement à célébrer qui est le 200e anniversaire du marché By [en 2026] nous donne la motivation de faire ce qu’il faut pour que cette zone historique de notre ville soit dynamisée. »

De son côté, le directeur exécutif de Marchés d’Ottawa – qui gère l’édifice historique du marché By et le marché extérieur – Zachary Dayler, souligne que le plan aidera son organisation à atteindre les objectifs de son plan stratégique, notamment d’attirer davantage de producteurs locaux et d’améliorer l’accès à des produits canadiens de qualité.

Espaces piétonniers

Certaines voix ont dénoncé que le Plan laisse encore trop de place à l’automobile mardi – lors de son étude par le Comité des finances et du développement économique –, mais les espaces piétonniers seront tout de même grandement agrandis dans le marché By au cours des prochaines années.

« Le plan ne va pas résoudre tous les enjeux, soutient M. Fleury. Ce que ça va bien faire par contre, c’est embellir les espaces publics. »

La rue York changera particulièrement de visage. Les espaces de stationnement à aire ouverte situés sur cette artère, juste à l’est de la promenade Sussex, devraient disparaître au profit d’une esplanade polyvalente.

Le conseiller de Rideau-Vanier souligne que le nouvel aménagement doit rendre les espaces publics plus polyvalents de façon à faciliter l’organisation d’événements extérieurs dans ce secteur du centre-ville. Des corridors automobiles sont notamment prévus dans le plan pour assurer aux commerces du secteur un accès aux livraisons de biens.

Les travaux nécessaires pour réaliser tous les éléments du Plan du domaine public du marché By sont évalués à 129 millions $ par la Ville. Jim Watson estime que les gouvernements fédéral et provincial devront contribuer au financement de ces différents projets.

« Ça coûte trop cher pour que la Ville paie seule, affirme le maire d’Ottawa. Le marché By a beaucoup d’histoire. C’est une place très importante pour la joie de vivre de notre ville, pour l’économie et le tourisme. »

Mathieu Fleury souligne quant à lui que certaines artères de la zone du marché By, comme la promenade Sussex, sont une responsabilité de la Commission de la capitale nationale. Le gouvernement fédéral aura donc nécessairement un rôle à jouer dans la réalisation de ce plan.