Vue aérienne de l'île Kettle, un lieu identifié par certains politiciens de Gatineau pour construire un nouveau lien pour les automobiles entre Ottawa et Gatineau.

Le maire Watson réitère son refus

La candidate à la mairie de Gatineau Sylvie Goneau a beau revenir à la charge quasi chaque jour depuis le début de la campagne électorale avec son idée d’ériger un sixième pont interprovincial, le maire d’Ottawa Jim Watson ne bronche pas.

Il affirme que le projet de construction d’un nouveau pont qui enjamberait l’île Kettle à l’est du territoire plus dans les cartons sur la rive ontarienne, point final.

« La Ville d’Ottawa a été vraiment claire là-dessus, et moi aussi d’ailleurs. On n’appuie pas le projet d’un nouveau pont à l’île Kettle. Deuxièmement, l’Ontario n’appuie pas cette option ni les élus d’Ottawa-Vanier. Et la Commission de la capitale nationale (CCN) a quitté le processus étant donné le non-appui à l’initiative. Je pense que Mme Goneau connaît la position des élus de ce côté-ci de la rivière », a lancé M. Watson jeudi matin.

Le maire de la capitale fédérale a par ailleurs souhaité « la meilleure des chances » aux cinq candidats à la mairie de Gatineau, alors que s’amorce le sprint final avant le scrutin de dimanche. Il a salué leur engagement politique en rappelant qu’une campagne demande beaucoup d’énergie et de sacrifices familiaux, étant donné les longues heures passées sur le terrain.

« Ç’a été une bonne campagne. Comme je l’ai souvent répété, c’est important d’avoir un bon rapport avec le maire de Gatineau. En ce moment, j’ai assurément une bonne relation avec M. Pedneaud-Jobin. Je ne connais pas vraiment les autres candidats, mais maintenant c’est aux citoyens gatinois de faire leur choix pour l’avenir », a-t-il indiqué.

Steve Mackinnon réplique aussi

Sur Twitter, le député fédéral de Gatineau Steve MacKinnon a répliqué au maire Watson en indiquant que « la construction d’un pont à l’Est n’est pas une question d’opinion, mais plutôt d’être en faveur des faits et de la science ». 

Selon l’élu, « toutes les études sérieuses et les experts font état de ce besoin, autant pour Gatineau qu’Ottawa, les destinées de nos villes sont liées ».