Germain Lemay
Germain Lemay

Le fondateur des Maisons Lemay n’est plus

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Le fondateur de l’entreprise des Maisons Lemay, le Franco-Ontarien Germain Lemay, est décédé le 22 juin dernier à l’âge de 90 ans.

Il a ainsi laissé dans le deuil son épouse Madeleine Séguin, avec qui il a partagé 65 années de mariage, et ses quatre enfants Jean, François, Christine et Anni.

Originaire de Cumberland, M. Lemay était comptable de profession. Sa passion pour la construction l’a cependant amené à fonder l’entreprise familiale qu’est devenue les Maisons Lemay en 1958.

Germain Lemay

Au fil des années, Germain Lemay et son entreprise ont notamment lancé plusieurs projets résidentiels à Ottawa et à Gatineau, dont le Plateau de la Capitale, les Manoirs Champlain, Rothwell Heights, les Terrasses de l’Ambassade, Village Carson, le Boisé Beaujolais et les Terrasses Gabriel-Lacasse, notamment

En 1963, il lance son premier gros projet de construction de maison, celui de la Côte-d’Azur à Gatineau.

Vingt ans plus tard, les Maisons Lemay développaient un projet de 250 lots à Rockland et à Orléans.

Puis, dans les années 1990, une autre centaine de lots étaient développés dans le secteur du Plateau, toujours par la compagnie de Germain Lemay.

Jean Lemay et son père Germain

À la fin des années 1990, Germain Lemay a passé le flambeau à son fils Jean, qui a pris les rênes de la compagnie en 1998.

Mais bien qu’il n’était plus officiellement président des Maisons Lemay, le fondateur de la compagnie demeurait tout de même impliqué au sein de l’entreprise notamment à titre de vice-président pendant quelques années.

La famille de M. Lemay souligne que les témoignages de sympathie peuvent se traduire en une intention de messe en son nom à la paroisse Sainte-Marie d’Orléans, située au 4831, chemin Innes.