Zachary Bolduc dans l'uniforme de l’Océanic de Rimouski

Zachary Bolduc avec l'Océanic : un appel de Sidney Crosby a convaincu le jeune hockeyeur

RIMOUSKI — Zachary Bolduc, qui avait été le choix de premier tour (14e au total) de l’Océanic lors du dernier repêchage de la LHJMQ, a décidé de joindre les rangs de l’organisation de Rimouski. C’est un appel reçu d’un illustre ancien de l’Océanic, soit nul autre que Sidney Crosby, qui aurait fait changer les plans du jeune joueur.

L’adolescent de 16 ans dit avoir été impressionné par l’appel de Crosby qui lui a vanté l’Océanic. «[…] Ce fut gros pour moi [...], a-t-il admis en entrevue au Nouvelliste. C’est Crosby, quand même! Il a pris le temps de me parler comment il s’était senti à Rimouski… Ça en dit long sur la qualité de l’encadrement offert là-bas. Disons que ça m’a frappé.»

Il n’en fallait pas plus pour que Bolduc prenne un avion jeudi pour rejoindre ses nouveaux coéquipiers. «Les bonnes nouvelles s’accumulent, s’est exclamé l’entraîneur-chef de Rimouski, Serge Beausoleil. On a travaillé fort sur le dossier depuis le début.»

En quittant le Mount St. Charles pour jouer dans la LHJMQ, il met ainsi une croix sur la NCAA. Même si le récalcitrant avait opté pour les États-Unis, où il pouvait bénéficier d’une bourse, la direction du club bas-laurentien avait continué à croire en ses chances de voir le joueur revenir sur sa décision. «La famille a été claire avec nous depuis le début dans leurs intentions : elle voulait explorer les options pour Zachary et, au final, c’est avec l’Océanic qu’il poursuivra sa carrière, s’enthousiasme Beausoleil. Nous sommes très heureux du dénouement de la situation!».

En début de saison, Bolduc a passé un peu plus de 48 heures à Rimouski pour visiter les installations, où il a admis y être tombé en amour. «C’était important pour moi d’aller aux États-Unis, d’aller voir comment ça se passait, a-t-il raconté au Nouvelliste. Je n’ai rien à dire contre ce qui se fait au Mount St.Charles ou dans la USHL. C’est plus une question de feeling. J’ai un gros coup de cœur pour l’Océanic. J’ai pris le temps d’y penser, d’en parler avec ma famille et mes conseillers, puis on a pris cette décision.»

L’an dernier, alors qu’il s’alignait avec les Estacades de Trois-Rivières dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec, Zachary Bolduc a marqué 17 buts et a été l’auteur de 37 passes, pour un total de 54 points en 42 matchs. Il a terminé deuxième meilleur pointeur chez les joueurs de 15 ans du circuit, tout juste derrière l’attaquant Joshua Roy. «C’est un des meilleurs attaquants de son âge, estime le pilote de l’Océanic. Il est un centre naturel, mais il peut aussi jouer à l’aile. Il y avait une dizaine d’universités qui le courtisaient. Ce n’est pas étonnant, sachant qu’il a des habitudes de travail au-dessus de la moyenne. C’est un joueur avec une belle conscience défensive. Offensivement, il bouge bien la rondelle et il est capable de marquer des buts.» Bolduc devrait porter l’uniforme de l’Océanic dès vendredi à Sherbrooke, où son nouveau club affrontera le Phoenix.