L’employé Sébastien Boulanger-Dorval, qui a été congédié par Desjardins pour le vol de données, n’est toujours accusé d’aucun crime à cette heure.

Vols de données chez Desjardins: des courtiers de Québec dans la ligne de mire de la police

MONTRÉAL — L’employé congédié pour le vol de données personnelles chez Desjardins aurait été utilisé par un groupe d’acteurs ambitieux des milieux financiers de Québec, qui voulaient mettre la main sur les informations personnelles des clients afin de se donner un avantage sur leurs concurrents, croit la police.

Selon nos sources, cette «cellule de courtiers» constitue maintenant l’un des principaux axes du Projet Portier, l’enquête menée sur le vol de données personnelles de 2,9 millions de membres de Desjardins. Une équipe mixte de plus d’une trentaine d’enquêteurs, issus de la Sûreté du Québec, de la police de Laval et d’autres corps policiers, travaille sur ce dossier depuis juin.

Ces nouveaux suspects ont un profil différent de Sébastien Boulanger-­Dorval, le père de famille discret qui travaillait comme conseiller en segmentation chez Desjardins avant d’être identifié comme l’auteur de la fuite de données.

Lire la suite sur le site de La Presse