Valérie Plante

Valérie Plante et Gord Downie élus «Personnalité de l’année»

MONTRÉAL — Le chanteur des Tragically Hip, Gordon Downie, mort en octobre d’un cancer du cerveau, a été désigné « Personnalité qui a le plus marqué l’actualité au Canada » pour la deuxième année consécutive.

Les rédactions des médias francophones qui ont répondu au sondage de La Presse canadienne ont plutôt choisi en très grande majorité (62,5 pour cent) la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante. Pratiquement inconnue du grand public l’été dernier, Mme Plante a fait mentir la plupart des pronostics et tous les analystes politiques en battant le maire sortant, Denis Coderre, lors des élections municipales de novembre.

« Elle a instauré une nouvelle façon de faire une campagne électorale par son attitude positive et sa détermination », explique Patrick Bégin, directeur de l’information à Cogeco Nouvelles. « Depuis sa victoire, des chefs de partis politiques provinciaux tentent d’appliquer sa stratégie en vue des prochaines élections. »

Le quotidien « La Presse » a plutôt choisi Gilbert Rozon, président déchu du festival Juste pour rire, qui fait l’objet d’allégations d’agressions sexuelles. Le quotidien « Le Droit », à Ottawa, a préféré Justin Trudeau, dont « le taux de satisfaction demeure relativement élevé à mi-mandat, malgré quelques controverses », explique Patrice Gaudreault, rédacteur en chef.

Le quotidien « Acadie Nouvelle » a retenu quant à lui le chanteur Gordon Downie, « qui a ému et touché les Canadiens, qui en ont fait un de leurs héros », écrit Gaétan Chiasson, directeur de la rédaction. « En cette ère de divisions et de polarisation des opinions, Gord Downie aura réussi à faire l’unanimité — ou presque. »

Au Canada anglais aussi, les rédactions ont été touchées par l’inlassable engagement du chanteur des Tragically Hip, mort à 53 ans. Malgré la maladie et son pronostic funeste, Gord Downie a continué à militer jusqu’à la fin pour les droits des Autochtones, même si ses apparitions publiques se faisaient plus rares en 2017.

À l’échelle du pays, Gord Downie a recueilli 53 pour cent des votes des répondants, alors qu’il avait délogé Justin Trudeau l’an dernier avec 39 pour cent des voix. Le chanteur demeure le premier artiste à être choisi Personnalité de l’année en 70 ans de sondage mené par La Presse canadienne. Plusieurs responsables de rédactions ont évoqué son désir sincère de voir le Canada devenir meilleur, alors que la fédération célébrait cette année son 150e anniversaire.

« La plupart des Canadiens ne s’intéressent pas vraiment à la politique, mais Gord Downie semble avoir touché bien des cœurs », écrit Christina Spencer, directrice des pages éditoriales au quotidien « Ottawa Citizen ».

« Rarement aura-t-on assisté à un tel mélange de tristesse et de gratitude » à l’annonce de sa mort, estime Danny Kingsbury, de la station de radio de Rogers à Ottawa. « Sa musique, son héritage et son travail auprès des communautés autochtones lui survivront. »

Peu de personnalités ont été choisies « Personnalité de l’année » plus d’une fois : ce fut le cas des premiers ministres canadiens Pierre Elliott Trudeau (11 fois) et Lester B. Pearson (neuf fois), et des athlètes handicapés Terry Fox et Rick Hansen (deux fois).

Le premier ministre Justin Trudeau, qui a franchi en octobre 2017 la marque symbolique du mi-mandat, a obtenu cette année 13 pour cent des voix ; il avait été désigné « Personnalité de l’année » en 2015, alors qu’il venait d’être élu en revenant vraiment de loin.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, premier chef d’un parti national issu d’une minorité visible, suit de très près cette année à 11 pour cent des voix. M. Singh est devenu chef du NPD en octobre après avoir obtenu 53,8 pour cent d’appuis dès le premier tour de scrutin.

+

Gord Downie

+

Voici la liste des « Personnalités » des 10 dernières années, selon le sondage mené par La Presse canadienne auprès des salles de rédaction du pays :

2016: Gordon Downie

2015: Justin Trudeau

2014: Patrice Vincent et Nathan Cirillo, militaires assassinés

2013: Rob Ford, controversé maire de Toronto

2012: Luka Magnotta, meurtrier

2011: Jack Layton, chef du NPD et de l’opposition officielle

2010: Russell Williams, tueur en série

2009: Stephen Harper

2008: Stephen Harper

2007: les agents de la GRC