Vague de fraudes sur le bois de chauffage

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La Direction de la police de Trois-Rivières tient à mettre en garde la population concernant une vague de fraudes qui sévit présentement sur les réseaux sociaux en lien avec la vente de bois de chauffage.

Aucune plainte n’a été formulée pour l’instant au service de police municipal mais les fraudeurs ont déjà sévi un peu partout au Québec ces dernières semaines. On demande donc aux gens qui auraient été victimes de ce type de fraudes de ne pas hésiter à contacter les policiers et sinon, de demeurer très vigilants.

Le modus operandi du ou des fraudeurs est le suivant: une petite annonce est mise en ligne sur les réseaux sociaux ou autre dans laquelle on propose la vente de bois de chauffage. Lorsqu’un consommateur souhaite en acheter, le fraudeur demande un acompte afin de confirmer la commande. Le virement est alors demandé via une adresse courriel transmise par le fraudeur.

Or, malgré l’acompte envoyé, les personnes ne reçoivent jamais la marchandise. Elles perdent le montant de leur dépôt et deviennent victimes de fraude. On suggère d’ailleurs aux gens qui font affaire avec des inconnus de ne jamais donner d’acompte et de payer sur réception seulement.

La Direction de la police de Trois-Rivières rappelle que toute personne voulant partager des renseignements de façon confidentielle, peut le faire par le programme HALTE AU CRIME, en communiquant au numéro 819-691-2929 touche 7, ou directement sur le site internet du programme à l’adresse halteaucrime.v3r.net.