Plants de cannabis

Université Laval: oui aux muffins au pot… après les cours

L’Université Laval adoucit légèrement sa politique sur le cannabis qui entrera en vigueur à temps pour la légalisation du 17 octobre.

Il sera toujours interdit de griller un joint sur les propriétés de l’institution, tout comme durant toutes les activités universitaires hors campus. «Mais la consommation sous toute autre forme [nourriture, huile, etc.] va être tolérée lors d’activités sociales après les heures de cours», explique la porte-parole et responsable des relations avec les médias, Andrée-Anne Stewart.

L’Université Laval se conformera ainsi à la législation adoptée par l’Assemblée nationale qui ne laisse pas une grande marge de manœuvre. On y lit notamment : «Il est interdit de fumer du cannabis [sur] les terrains d’un établissement d’enseignement postsecondaire».

Dans la première mouture de la politique déposée début septembre, l’Université avait décidé de prohiber toute consommation de «pot», sauf pour les locataires des résidences puisqu’il s’agit de leur lieu d’habitation. Après consultation, elle a décidé de permettre l’ingestion de cannabis après les cours, notamment parce qu’il aurait été difficile d’appliquer l’interdit complet.