Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Une visite du nouveau Colisée de Trois-Rivières qui charme [VIDÉO]

Matthew Vachon
Matthew Vachon
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Désireuse de donner une première impression, la Ville de Trois-Rivières a orchestré une visite privée afin de présenter le nouveau Colisée de Trois-Rivières à quelques membres des futures organisations utilisatrices, soit l’Association du hockey mineur du Cap-de-la-Madeleine, le Club de ringuette de Trois-Rivières et le Club de patinage artistique Cendrillon. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la construction dernier cri n’a pas manqué de charmer.

Dans la vidéo présentée sur la page Facebook de la Ville de Trois-Rivières, il était possible de découvrir à quoi ressemblera l’amphithéâtre, principalement les bancs, l’écran géant et la bande lumineuse qui entoure l’enceinte, ainsi qu’un aperçu de l’arrière-scène, notamment les vestiaires.

«De voir ces installations complètement neuves est assez impressionnant. Tout m’a semblé bien placé. Notre organisation va profiter de beaux locaux. Ça ne sera pas aussi grand que ce que nous avions à l’Aréna Jean-Guy-Talbot, où nous occupions un étage complet, mais pour ce qui est du Colisée et des installations en tant que telles, c’est franchement très bien», a exprimé le président de l’Association du Hockey mineur du Cap-de-la-Madeleine, Denis Rousseau.

Le son de cloche était sensiblement le même du côté de la présidente du tournoi et du festival de ringuette de Trois-Rivières, Marie-Pier Bouchard. Celle-ci s’est notamment montrée charmée par la simplicité de l’endroit. «Oui, c’est beau et gros, mais c’est très simple. Ça va bien traverser les années. Il n’y a pas de couleurs qui seront dérangeantes. C’est chic et sobre. Les lieux sont vraiment très intéressants.»

«Les nouveaux arénas sont vastes et lumineux. Ce sera intemporel grâce aux belles couleurs choisies. L'impression que c'est grand rendra ça moins écrasant. Les filles et les garçons seront heureuses d'aller patiner à cet endroit. Nos patineurs vont pouvoir s'exercer sur une glace standard, ce qui est super», a ajouté pour sa part Isabelle Gélinas du CPA Cendrillon

Ceux qui ont eu droit à une première visite de l’endroit pouvaient d’ailleurs bien imaginer l’excitation que les futurs jeunes sportifs ressentiront lorsqu’ils auront la chance de s’élancer sur la patinoire de ce tout nouvel amphithéâtre. «Tout le monde sera impressionné. Le fait de partager l’aréna avec une équipe de la ligue ECHL va également aider à l’acceptation de la place. Là, nous partons du Cap-de-la-Madeleine pour nous rendre à Trois-Rivières-Ouest. Quand tu partages tes installations avec une formation professionnelle, ça allume plusieurs personnes», a fait valoir M. Rousseau.

Mme Bouchard note de son côté que les plus vieilles comme les plus jeunes seront emballées de fouler la toute nouvelle surface glacée de l’endroit. «En étant moi-même une joueuse de ringuette qui pratique encore ce sport, j’ai vraiment hâte d’y patiner, un peu comme c’était le cas quand nous sommes allés pour la première fois au Complexe Alphonse-Desjardins. Nous étions excitées et impressionnées. Je crois que ce sont les mêmes sentiments qui vont nous habiter lorsque nous allons jouer au sein du nouveau Colisée de Trois-Rivières.»

Déménagement au cours des prochains mois

Pour l’instant, il n’est pas encore possible de savoir avec précision à quel moment les trois organisations pourront effectuer leur déménagement au sein de leurs nouveaux quartiers généraux étant donné que les travaux de construction ne sont pas encore tout à fait terminés. Dans le cas de l’Association du Hockey mineur du Cap-de-la-Madeleine, il était question de la fin d’août ou du début de septembre.

«Nous avons hâte d’aller nous installer, mais surtout de pouvoir recommencer nos activités. Ce sera tout un changement. En principe, si notre saison peut repartir, nous serons déménagés là-bas vers août ou septembre.»

Du côté du Club de ringuette de Trois-Rivières, il faudra voir le moment où les clés seront remises à la Ville de Trois-Rivières.