Vers 10h30, le Service de police de la Ville de Québec a reçu un appel pour un homme et une femme qui auraient percuté un arbre à bord d'une motoneige sur un sentier situé sur les terrains d'une pourvoirie à Lac-Beauport.

Une touriste française périt en motoneige à Lac-Beauport

Une touriste française de 25 ans, Marion Rigaut, est décédée jeudi matin quand sa motoneige a heurté un arbre à Lac-Beauport. C’est la seconde fois en moins de trois ans qu’un visiteur de l’Hexagone trouve la mort sur ce sentier.

Selon la police de Québec, la victime circulait sur un sentier de la Pourvoirie du Lac-Beauport vers 10h30 avec un autre touriste français lorsque leur motoneige a percuté un arbre. La femme, qui était en arrêt cardiorespiratoire lorsque les secours sont arrivés, est morte peu de temps après. L’homme qui l’accompagnait, lui aussi âgé de 25 ans, aurait subi des blessures à une jambe.

L’agente Cyndi Paré, porte-parole de la police de Québec, a indiqué que l’alcool ne serait pas en cause dans cette collision et que l’unité d’identité judiciaire s’était déplacée sur le sentier de motoneige afin de faire la lumière sur les circonstances de l’accident.

Seconde fois

C’est la seconde fois en moins de trois ans qu’un touriste français trouve la mort sur les sentiers de la Pourvoirie du Lac-Beauport. Le 12 mars 2015, un Français de 62 ans perdait la vie après avoir manqué une courbe pour terminer lui aussi sa course contre un arbre sur le sentier fédéré 369, à Lac-Beauport, lors d’une randonnée qui avait pris le départ à la Pourvoirie. Sa compagne de 58 ans, assise derrière lui, avait été blessée aux jambes.

Le Soleil a tenté de joindre les propriétaires de la Pourvoirie du Lac-Beauport pour avoir leurs commentaires à la suite du plus récent accident, mais ceux-ci n’ont pas rappelé.

Depuis le début de la saison, plus d’une quinzaine de personnes sont mortes en motoneige au Québec, ce qui est deux fois plus élevé que l’an dernier selon la Sûreté du Québec.